Le nouveau protocole sur les comptes d’épargne conduira-t-il vraiment à moins de formules ?

Cette semaine, le gouvernement a conclu un protocole avec le secteur bancaire. Il stipule notamment que les institutions financières ne pourront bientôt proposer que quatre comptes d’épargne au lieu de six. Cet accord n’aura pas un grand impact, car l’offre de nombreuses banques est plus restreinte.

Pourquoi est-ce important ?

Plusieurs banques ont lancé ou relancé de nouveaux livrets d'épargne ces derniers mois. Ces livrets offrent généralement des taux d'intérêt plus élevés, mais en raison de diverses limitations ou conditions, ces formules ne conviennent pas à tous ou sont moins lucratives que prévu.

Dans l'actualité : Le protocole entre le gouvernement et les banques vise notamment à éviter une prolifération des livrets d'épargne. Aujourd'hui, les institutions financières peuvent proposer jusqu'à six comptes d'épargne différents dans leur gamme. Bientôt, ce nombre sera limité à quatre. Cette mesure affectera une des quatre grandes banques, indique notre comparaison.

  • BNP Paribas Fortis propose deux comptes d'épargne : le compte d'épargne classique et le Compte d'Épargn
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus