Accord entre le gouvernement fédéral et les banques pour plus de transparence sur le marché de l’épargne : un maximum de quatre comptes d’épargne différents par banque

Les livrets d’épargne sont critiqués depuis plusieurs mois pour diverses raisons, dont la complexité de ces produits d’épargne. En raison de diverses conditions, il n’est pas facile de comparer les livrets d’épargne. Un nouveau protocole vise à changer cela. Les banques ont notamment convenu de proposer un maximum de quatre livrets d’épargne différents à partir de l’année prochaine.

Pourquoi est-ce important ?

De nombreuses institutions financières, y compris les grandes banques, ont récemment augmenté les taux d'épargne, ou sont sur le point de le faire. Comparer les livrets d'épargne est donc essentiel pour optimiser ses économies. Cependant, cela est loin d'être simple. De nombreux livrets d'épargne impliquent diverses restrictions, comme des limites d'épargne mensuelles.

Dans l'actualité : La secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Alexia Bertrand (MR), signe aujourd'hui un protocole avec le secteur bancaire, en compagnie du ministre de l'Économie Pierre-Yves Dermagne (PS) et du ministre des Finances Vincent van Peteghem (cd&v).

  • Cet accord vise à assurer plus de transparence sur le marché de l'épargne, ce qui devrait conduire à de meilleures conditions pour les consommateurs.
  • Le protocole entrera en vigueur le 15 janvier. À pa
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus