Le montant de la dette belge pourrait permettre d’acheter 2 millions de maisons

Bruno Colmant – Isopix

La dette belge s’élève à environ 510 milliards d’euros. Que pourrions-nous acheter avec un tel montant ? L’économiste Bruno Colmant, CEO de Degroof Petercam, a fait l’exercice.

Dans une publication sur LinkedIn, le professeur Colmant a comparé la dette belge à des biens qu’il est possible d’acheter et ses comparaisons sont assez marquantes.

  • Avec 510 milliards d’euros, on peut acheter ‘2 millions de maisons, soit des habitations qui pourraient héberger 8 millions de Belges, si on loge quatre personnes par maison’. Cela représente 70% de la population.
  • La dette nationale équivaut également à 3.400 avions, calculée au prix de 150 millions d’euros pour un Airbus A320.
  • ‘Si l’on mettait, bout à bout, des billets de 500 euros correspondant à la dette publique belge, on alignerait des billets sur 160.000 km, soit 50 % de la distance Terre-Lune.’
  • Le montant de la dette belge permettrait d’offrir un Big Mac à chaque Belge, matin, midi et soir, et ce pendant 10 ans.

Insoutenable ou gérable?

Plus tôt cette semaine, la Banque Nationale a averti que la dette publique belge, qui a atteint 116% du produit intérieur brut, devrait continuer à grimper jusqu’à 120%. ‘La situation budgétaire insoutenable nécessitera une feuille de route pour la restauration des finances publiques’, le gouverneur de la banque centrale belge.

Source: Banque Nationale

L’économiste d’ING Peter Vanden Houte, quant à lui, a déclaré que la dette publique belge ‘n’est pas un problème pour le moment’, car les paiements d’intérêts restent limités.

Malgré sa publication marquante, Bruno Colmant ne se montre pas trop inquiet pour le moment. ‘Le système tient bon et la dette publique est la créance la plus sûre du Royaume. Et n’oublions pas que cette dette n’est pas perdue: elle finance l’État social qui est un ciment de solidarité. Elle est, de plus, financée en partie par la BCE. Donc, no stress !’