Les leaders démocrates Pelosi et Schumer demandent la destitution immédiate de Donald Trump

Chuck Schumer – Isopix

Chuck Schumer, le leader démocrate au Sénat américain, et Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants, demandent au vice-président Mike Pence d’invoquer le 25e amendement afin de destituer le président Donald Trump.

Aux États-Unis, il existe deux façons de destituer un président. Soit par une procédure de destitution à la Chambre des représentants, soit en invoquant le 25e amendement, qui permet au vice-président de remplacer le président si ce dernier n’est plus en mesure de gouverner. Cette seconde procédure est la plus rapide.

Dans une déclaration, Chuck Schumer a appelé le vice-président Mike Pence à celle-ci après les émeutes du Capitole perpétrées mercredi soir par les partisans de Donald Trump. Le président sortant a été l’instigateur du rassemblement et n’a par la suite pas fait grand-chose lorsque la situation a dégénéré.

‘Tentative de coup d’Etat’

Dans la foulée de cette déclaration, Nancy Pelosi a de son côté affirmé qu’écarter Donald Trump du pouvoir était une ‘urgence de la plus haute importance’, qualifiant les émeutes du Capitole de ‘tentative de coup d’Etat’.

Elle aussi a invité le vice-président Mike Pence à invoquer ‘immédiatement’ le 25e amendement.

Selon cet amendement, le vice-président et une majorité du cabinet peuvent convenir que le président est ‘incapable d’assumer les pouvoirs et les devoirs de sa charge’.

S’il s’y refuse, le Congrès ‘pourrait être prêt à avancer vers une procédure de destitution’, a conclu Nancy Pelosi. Mais quoi qu’il arrive, il ne reste à Donald Trump plus 13 jours maximum en tant que président, puisque Joe Biden arrivera officiellement au pouvoir le 20 janvier prochain.

Pence

Mike Pence a été un fidèle allié de Donald Trump ces dernières années, mais un conflit a éclaté entre les deux hommes lorsque Pence, en tant que président du Sénat, a ratifié les résultats de l’élection présidentielle, allant ainsi à l’encontre de la volonté de Trump.

Mike Pence a également condamné sans équivoque l’action des partisans de Donald Trump au Capitole.

Lire aussi: