Le cours du bitcoin frôle les 60.000 dollars: le premier fonds de placement américain en cryptomonnaies sera approuvé d’un jour à l’autre

La Commission américaine des valeurs mobilières (SEC) se prépare à approuver un premier ETF sur le bitcoin. Cela marquerait la fin d’une campagne d’un an visant à lancer un tracker indiciel pour les cryptomonnaies aux États-Unis. Le cours du bitcoin, quant à lui, est bien parti pour franchir la barre des 60.000 dollars.

Le secteur des ETF vaut plus de 6,7 billions de dollars. ETF signifie « exchange-traded fund » (fonds négocié en bourse). Ce sont des fonds d’investissement qui suivent automatiquement un indice boursier grâce à des ordinateurs de trading pour obtenir de meilleurs résultats. C’est pour cette raison que les ETF sont souvent appelés trackers d’indice.

Bien qu’il existe plusieurs ETF pour le marché boursier, aucun n’existait aux États-Unis pour les cryptomonnaies. En Europe, il existe déjà plusieurs de ces trackers de crypto-index. Il y a plusieurs raisons à cela. Le régulateur financier américain SEC voit toutes sortes d’embûches dans le marché des cryptomonnaies. Par exemple, le régulateur s’inquiète de la possible manipulation des prix des cryptomonnaies et n’est pas tout à fait sûr que le secteur puisse cracher suffisamment de liquidités en temps de crise. L’énorme volatilité des cryptomonnaies reste également un fait que la SEC n’apprécie pas. En outre, il existe plusieurs problèmes concernant les droits de propriété des crypto dans les fonds d’investissement et la menace des pirates informatiques.

L’agence de presse Bloomberg a rapporté ce vendredi que la SEC est toutefois prête à approuver le premier ETF pour le bitcoin. Cet ETF servirait à négocier des contrats à terme. Un contrat à terme est essentiellement un accord qui oblige un trader à vendre des actifs à un moment et à un prix spécifiques. L’approbation d’un tel ETF marquerait un tournant majeur dans l’adoption mondiale des cryptomonnaies.

Pourquoi la SEC a-t-elle reculé ?

Selon Bloomberg, l’ETF Bitcoin Strategy proposé par ProShares, un fournisseur de produits négociés en bourse, pourrait bien être prêt à être lancé sur le marché la semaine prochaine.

En quoi l’ETF ProShares diffère-t-il des trackers indiciels qui ont été rejetés par la SEC dans le passé ? Selon Bloomberg, cet ETF, qui repose sur des contrats à terme et non sur le prix du bitcoin, est conforme aux nouvelles règles juridiques de base que le président de la SEC, Gary Gensler, a élaborées ces derniers mois. Celles-ci assureraient aux investisseurs une « protection adéquate des investissements ». Il y aurait également une loi des années 1940 qui faciliterait le lancement d’ETF basés sur des contrats à terme, rapporte Bloomberg.

Le bitcoin en passe de franchir la barre des 60 000 euros

Le prix du bitcoin a alors grimpé à plus de 59 000 dollars. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le bitcoin s’échange à 59 900 dollars, avec un gain de plus de 3,4 % en 24 heures. Au cours de la semaine dernière, la crypto-monnaie a connu un rallye de plus de 11 %. La dernière fois que le bitcoin a atteint un prix de 60 000 dollars, c’était le 17 avril.

Les sociétés d’investissement VanEck, Valkyrie et ARK Invest ont également demandé à lancer un ETF. « Je m’attends à un lancement la semaine prochaine », conclut Eric Balchunas, analyste ETF chez Bloomberg.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20