Le Conseil national de sécurité se réunit plus tôt que prévu: le renforcement des mesures est au programme

La Première ministre Sophie Wilmès lors du Conseil national de sécurité le 3 Juin. (EPA-EFE/OLIVIER HOSLET)

Alors qu’il ne devait se réunir que ce vendredi, le Conseil national de sécurité est avancé à ce lundi après un Conseil des ministres extraordinaire ce samedi. Des mesures plus strictes sont envisagées au regard de la situation épidémiologique.

Une réunion en urgence est avancée à lundi, apprend-on du côté de l’Open VLD. Il faut dire que Maggie De Block (Open VLD), la ministre de la Santé, poussait pour un Conseil national de sécurité anticipé.

Entités fédérées et fédéral vont se réunir au sein du CNS après un kern surprise ce samedi tenu par la Première ministre.

Avec plus de 200 cas quotidiens en moyenne, le taux de reproduction ne cesse d’augmenter ces dernières semaines. Les experts plaident pour des mesures plus dures depuis plusieurs jours, suite au dernier Conseil national de sécurité de jeudi.

La situation inquiète, en particulier en Flandre qui a été placée en zone orange par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Certains experts estiment que ce n’est qu’une question de jours avant que l’on franchisse la barre des 400 cas quotidiens en Belgique.

Confirmation de la Première ministre