‘Le changement climatique peut conduire à une crise financière’

Les militants climatiques demandent aux banquiers de faire tourner la planche à billets. Isopix

Le changement climatique peut conduire à des événements incontrôlables et provoquer une crise financière. La Banque des règlements internationaux et la Banque de France lancent un avertissement.

‘Le cygne vert’, c’est le nom du rapport conjoint de la Banque des règlements internationaux (la banque des banques centrales) et la banque nationale de France. Le titre renvoie au ‘cygne noir’, la célèbre métaphore que l’auteur à succès, Nassim Nicholas Taleb, a utilisée pour des événements très rares et imprévisibles qui ont bouleversé le monde.

Selon les auteurs, le monde financier devrait surveiller l’apparition d’un ‘ cygne vert’. Les changements climatiques peuvent entraîner un événement ou un choc qui pourrait conduire à la prochaine crise financière systémique, préviennent les auteurs.

Pas de Superman

Le deuxième message est tout aussi imagé. Les banques centrales ne peuvent pas jouer à Superman dans une telle crise. La crise bancaire de 2008 s’est largement limitée à la sphère financière. Un choc provoqué par le fameux ‘cygne vert’ aurait un impact sur de nombreuses autres dimensions de la société, et serait donc beaucoup plus complexe à contrôler.

‘Les banques centrales ont un rôle à jouer pour éviter un tel résultat, mais elles ne peuvent pas freiner seules le changement climatique’, indique le rapport. Cela sonne comme une réponse indirecte à l’appel de certains activistes climatiques qui poussent les banques centrales à allumer la machine à billet pour financer les investissements climatiques avec de l’argent frais.

‘Nous perdons tous la lutte’

‘La dure réalité est que nous perdons tous la lutte contre le changement climatique’, explique François Villeroy de Galhau, de la Banque centrale de France. ‘Ces derniers temps, le rôle des banquiers centraux est remis en question’.

Selon lui, les banques centrales doivent désormais adapter leur recherche, car les modèles de politique monétaire actuels sont aveugles aux chocs climatiques. ‘Un : nous devons intégrer le changement climatique dans tous nos modèles économiques et prédictifs. Deux: nous devons revoir le cadre d’estimation des garanties afin qu’il reflète les risques liés au climat. »

Le géant de l’investissement BlackRock affirme également que tous les modèles financiers doivent être révisés en raison du changement climatique.

https://twitter.com/BIS_org?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1219253752441557000&ref_url=https%3A%2F%2Fbusinessam.be%2Fcentrale-bankiers-klimaatverandering-kan-tot-financiele-crisis-leiden%2F