Le bitcoin, nouveau venu dans notre portefeuille de consommateur en 2020

isopix

Plusieurs grandes entreprises françaises ouvrent leurs tiroirs-caisse à la cryptomonnaie en 2020. Dès le mois de janvier, 40 grandes enseignes telles que Décathlon, Conforama ou Boulanger accepteront le bitcoin comme moyen de paiement.

Le consommateur pourra utiliser le dispositif Easy2PlayPayment ou l’application Easywallet, tous les deux développés par Global P.O.S. Les magasins déjà clients chez Global P.O.S n’ont donc aucune évolution technologique à réaliser. Le client devra charger ses bitcoins sur l’application Easywallet. Il indiquera ensuite le montant qu’il souhaite régler, et un QR code sera créé.

L’avantage de ce modèle : la valeur de paiement est certifiée et le montant est converti et transmis au commerçant sous 72 heures. Il n’y a donc rien à craindre du caractère spéculatif des crypto-monnaies. Par contre, il n’est pas certain que ce nouveau modèle de paiement rencontrera son public de consommateurs, lorsque différentes enquêtes en 2018 comptabilisaient entre 3 % et 6 % de Français en possession de devises virtuelles.

Pour le moment, les cryptomonnaies n’ont pas de statut légal défini sur le territoire français, même si un professionnel a le droit de les refuser ou les accepter. Global P.O.S dispose dès lors ‘des accords de principes pour accepter les crypto, mais pas encore de validations juridiques’ selon son fondateur Stéphane Djiane. ‘Nous sommes heureux de pouvoir rendre cet écosystème plus concret pour les consommateurs et de rentrer dans la cryptoéconomie dans un cadre légal’, favorisé par la promulgation de la loi Pacte, ajoute-t-il dans son communiqué.