Le Bitcoin et l’or: alliés ou rivaux?

Isopix

Le Bitcoin va-t-il devenir une valeur refuge pour les investisseurs en période de crise et détrôner l’or? Les fans de le cryptomonnaie sont de cet avis, mais tous les experts financiers n’en sont pas encore convaincus.

C’est l’une des théories qui va dans le sens de la hausse du Bitcoin, qui est passé d’environ 8.000 dollars il y a un an à plus de 33.000 dollars aujourd’hui. Selon certains investisseurs, le Bitcoin serait amené à se démarquer comme valeur refuge, dans un contexte d’instabilité. La cryptomonnaie se distingue du système financier traditionnel, elle est purement numérique, contrairement à l’or, facile à fractionner et stockable dans un ‘portefeuille à froid’ (donc hors-ligne) si nécessaire. 

Une valeur refuge

Selon les économistes du Quintet, plusieurs signes montrent que les investisseurs de moins de 40 ans préfèrent le Bitcoin à l’or comme valeur refuge’, mais on ne parle pas encore de tendance générale dans ce domaine. ‘Face aux cohortes d’investisseurs, comme les milliardaires, il peut y avoir une certaine substitution de l’or au Bitcoin. Mais nous ne voyons pas la popularité croissante du Bitcoin comme une menace existentielle pour le statut de l’or en tant que monnaie’, déclarent les économistes. 

Historiquement, les prix du Bitcoin et de l’or vont souvent de pair. Si l’un s’élève, l’autre s’élève aussi. Cela peut indiquer que les deux actifs sont considérés comme des valeurs refuges idéales. Mais cette corrélation n’est pas parfaite. La plupart des études parlent d’un coefficient de corrélation autour de 0,5. Et fin décembre, une brève période de corrélation négative s’est opérée: le prix du Bitcoin a augmenté et le prix de l’or a baissé. Cela prouve qu’à ce stade-ci, on ne peut savoir si le Bitcoin et l’or seront ‘alliés’ ou ‘concurrents’.

Avoir les nerfs solides

N’importe quel crypto-investisseur confirmera que pour investir dans le Bitcoin, il faut avoir les épaules larges. Tout est possible, mais dans tous les sens du terme. Son prix monte, descend, et il y a parfois de grandes différences de prix d’heure en heure. Aucun investissement ne demande d’avoir les nerfs aussi solides – à l’exception du pétrole l’année dernière. C’est en tout cas ce que révèle l’analyse réalisée par Quintet, publiée ci-dessous. 

Le prix de l’or a été soumis à des fluctuations beaucoup moins brutales au fil des années, ce qui consolide l’or en tant que valeur refuge. 

Tesla

Selon le Goldwasser Exchange, la force du Bitcoin, c’est son indépendance vis-à-vis des banques centrales. Mais c’est également sa plus grande faiblesse…

‘Le principe fait peut-être rêver, mais on peut encore appréhender le résultat final d’un investissement avec un certain scepticisme. Le Bitcoin ne sera jamais rien d’autre qu’une monnaie numérique intangible, rien de plus qu’un fichier informatique. Sa valeur ne repose sur rien, alors que la valeur accordée à une monnaie donnée dépend de plusieurs éléments tangibles : la garantie de l’État, la certitude qu’elle sera adoptée comme moyen de paiement et l’acceptation générale au sein de la population’. 

‘L’autre battage médiatique des derniers mois dans le secteur, c’est Tesla, qui se base encore sur la production tangible des voitures’, compare Goldwasser Exchange. À ce stade, le Bitcoin n’est qu’un peu plus qu’un billet de banque au Monopoly. C’est comme Tesla sans ses voitures’. 

Catch-22

Selon les experts financiers, le Bitcoin ne pourra concurrencer davantage l’or que s’il est plus largement accepté comme moyen de paiement et s’il s’implante vraiment dans l’économie ‘réelle’. Mais la cryptomonnaie se retrouverait alors dans une impasse. Les entreprises n’accepteront le Bitcoin que si les fluctuations de prix sont moins importantes. Cependant, ce sont ces mêmes mouvements de yo-yo qui rendent le Bitcoin si attractif aux yeux des investisseurs.

Lire aussi :