Le bilan officiel des décès à Wuhan bondit de 50%

Wuhan – Isopix

Les autorités chinoises ont révisé le bilan des victimes du coronavirus à Wuhan, la ville la plus touchée de Chine et où le virus est apparu pour la première fois. Il passe de 2.579 à 3.869 désormais, soit une hausse de 50%.

Le groupe de travail sur la prévention et le contrôle du virus à Wuhan cite notamment les patients qui sont décédés chez eux avant d’arriver à l’hôpital ou encore des rapports tardifs et inexacts pour expliquer cette augmentation de près de 1.300 morts.

‘Chaque vie perdue pendant l’épidémie n’est pas seulement une source de chagrin pour la famille, mais aussi pour la ville. Nous tenons à adresser nos sincères condoléances aux membres de ces familles’, a également fait savoir le groupe de travail, dont les propos sont relayés par The Guardian.

Bilan réel?

Depuis le mois dernier, de plus en plus de voix se sont élevées pour remettre en question les chiffres communiqués par les autorités chinoises sur le nombre de victimes causées par l’épidémie de coronavirus dans le pays.

Le média d’investigation chinois Caixin avait notamment constaté que le nombre d’urnes funéraires commandées par les funérariums de la ville de Wuhan était bien supérieur au nombre de morts annoncés.

Pékin doit également faire face à des accusations selon lesquelles les autorités auraient supprimé des informations vitales sur l’épidémie dans ses premiers temps, permettant ainsi au virus de se propager.

Officiellement, les autorités chinoises affirment avoir détecté quelque 82.000 cas de covid-19 dans le pays et un peu plus de 4.500 personnes en seraient mortes… Un nombre sensiblement identique au bilan déploré en Belgique.