Combien Laurence Bovy perçoit-elle pour son poste de directrice générale de Vivaqua?

L’ancienne directrice de cabinet de Laurette Onkelynx, Laurence Bovy, a refusé de dévoiler sa rémunération pour son poste de directrice générale de Vivaqua. Son attitude tranche totalement avec la volonté de transparence réclamée après les scandales de ces derniers mois. Interrogée par la DH sur son salaire, Laurence Bovy a justifié son silence en rappelant que « son poste de directrice n’étant pas un mandat politique », a indiqué sa porte-parole. Sur le fond, son argumentation est valable. Mais cela soulève des questions après les scandales de Publifin et du Samusocial. Surtout que le président du conseil d’administration de Vivaqua n’est autre qu’Yvan Mayeur. Ce dernier a perdu son poste de bourgmestre de Bruxelles récemment avec l’affaire du Samusocial.

Il faut aussi se rapeller que l’arrivée de Laurence Bovy comme directrice générale de l’intercommunale en décembre dernier avait fait jaser. Recrutée par le cabinet de chasseurs de têtes Egon Zehnder, mandaté pour recruter le patron de Vivaqua, c’est elle qui s’était vu offrir la recommandation la plus faible au départ.

240.000 euros

Mais par la suite, c’est elle qui avait été choisie par le jury. « Ce n’est pas une nomination politique, mais une nomination sur la base de la compétence », avait alors dit… Yvan Mayeur pour la défendre.  Selon une source interne de Vivaqua citée par la DH, Laurence Bovy gagnerait environ 240.000 euros brut par an, mais ce salaire n’a toutefois pas été confirmé officiellement. Elle pourrait dans tous les cas être contrainte de révéler son salaire d’ici peu. En effet, la DH indique qu’une ordonnance pourrait être votée par le parlement bruxellois pour obliger les intercommunales à communiquer ce type d’information chaque année.