L’attaque russe en Ukraine fait monter les prix du pétrole et du gaz à des sommets

Les prix de l’énergie explosent à nouveau alors que la Russie, qui fournit le monde en pétrole et surtout en gaz, a déclenché ce matin l’invasion de l’Ukraine.

Le pétrole a quintuplé depuis 2020

Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une « opération militaire » en Ukraine signale BFM Business. « Le prix du baril de Brent retrouve des niveaux particulièrement élevés. Depuis un plus bas atteint en avril 2020 au plus fort de la pandémie, le cours a plus que quintuplé. On tournait ces derniers jours autour de la barre symbolique des 100 dollars, et bien ça y est, on la dépasse désormais avec 102 dollars. »

Nous sommes encore loin du record à 145 dollars de 2008, mais l’escalade du conflit fait craindre le pire aux économistes, alors que les besoins en énergie ont déjà fort augmenté avec la reprise économique post-pandémie, ce qui avait déjà été suffisant pour provoquer un début de crise.

Gaz

Le gaz aussi est à la hausse suite à l’annonce de l’invasion russe. Les cours du gaz bondissaient de plus de 30% sur la bourse néerlandaise, référence en Europe, en réponse à l’attaque. Le prix pour un MWh a atteint les 116 euros ce matin, contre 87,45 euros mercredi à la clôture.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20