L’armée israélienne a réussi à rendre ses soldats invisibles

Une société israélienne, soutenue par la Défense, a mis au point un nouveau matériau qui permet de devenir invisible. L’armée de l’État hébreu devrait en devenir la première bénéficiaire.

Spécialisée dans les produits de survie, la société israélienne Polaris Solutions a développé, en collaboration avec le ministère de la Défense, une technologie rendant les soldats indétectables – ou presque – sur le champ de bataille.

« Pour autant que nous le sachions, ou que nous l’ayons vu dans d’autres armées à travers le monde, nous sommes très uniques », a déclaré Asaf Picciotto, cofondateur et PDG de Polaris Solutions, à The Media Line. « Si nous pouvons affirmer cela, c’est car nous avons en fait déposé un brevet à ce sujet dans de nombreux pays du monde ».

Atouts multiples

Baptisée Kit 300, cette invention consiste en une « feuille » d’environ 500 grammes fabriquée à partir d’un matériau spécial de dissimulation visuelle thermique (TVC), composé de métaux, de polymères et de microfibres. Elle peut être repliée sur elle-même pour former un rouleau plus compact, en vue d’être transportée. De plus, mises les unes sur les autres, ces feuilles peuvent former un « drap » encore plus efficace.

Cette feuille d’invisibilité permet aux soldats de ne pas (ou très peu) être repérable à l’œil nu et, avantage non négligeable, avec un équipement d’imagerie thermique. La technologie peut donc s’avérer utile dans de multiples opérations militaires.

« Quelqu’un qui les regarde de loin avec des jumelles ne verra pas les soldats », a assuré à Janes.com Gal Harari, responsable de la branche des détecteurs et de la technologie d’imagerie de l’unité de recherche et de développement du ministère de la défense israélien.

Notons également que la feuille est imperméable et qu’elle peut être transformée en brancard pour transporter les soldats blessés sur le champ de bataille. Par exemple, elle peut supporter un poids allant jusqu’à 250 kilogrammes, peut être utilisée comme attelle pour immobiliser un os cassé et peut servir de couverture contre l’hypothermie.

Bientôt utilisée par Tsahal

En plus de la défense israélienne, Polaris Solutions travaille avec des organismes gouvernementaux à l’étranger, notamment des unités des forces spéciales au Canada et aux États-Unis.

« Nos produits sont testés par certaines unités, que je ne peux pas nommer, et nous avons plusieurs opérations mutuelles là-bas », a déclaré M. Picciotto.

Sans surprise, les médias israéliens pensent savoir que les Forces de défense israéliennes (FDI) ont fait partie des unités à tester la technologie. Visiblement convaincue, Tsahal projetterait de passer commande.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés