La vente de VOO au fonds Providence suspendue par la justice

L'action au civil a pour but le remboursement des sommes reçues par les ex-managers de Nethys.
Isopix

Le tribunal de l’entreprise de Liège a ordonné la suspension de la vente de VOO au fonds d’investissement américain Providence, affirme le journal L’Echo ce lundi matin.

Le quotidien précise que si Nethys se défait des actions de VOO, elle devra payer une astreinte de 150 millions d’euros à Orange.

‘Légitimes interrogations’

Après l’annonce de l’accord entre Nethys et Providence fin 2019, Orange Belgium avait fait part de ses réserves quant à la transparence de l’attribution du marché et son caractère équitable.

En février, l’opérateur télécoms avait introduit un recours demandant la suspension de la vente et la désignation d’un expert afin d’éclaircir les circonstances et modalités de la vente, estimant que le deal ‘suscite de légitimes interrogations, qu’elles soient liées à la hauteur du prix initial, aux conditions d’intéressement de l’ancien management et au manque de mise en concurrence entre les offrants.’

Orange Belgium a depuis lors été rejointe dans sa démarche par Telenet.

Lire aussi: