La vaccination ‘last minute’ s’ouvre (enfin) aux Bruxellois: voici comment fonctionne Bruvax

Centre de vaccination Heysel – Isopix

Lancée ce lundi, Bruvax est la nouvelle plateforme bruxelloise d’enregistrement pour la vaccination. L’outil permet également aux Bruxellois qui le souhaitent de s’inscrire sur liste d’attente pour recevoir les éventuelles doses qui resteraient en fin de journée dans les centres. Wallons et Flamands peuvent déjà le faire depuis le 6 avril via la plateforme QVAX.

Depuis ce lundi, les Bruxellois qui ont reçu une invitation à se faire vacciner peuvent désormais s’inscrire via la nouvelle plateforme Bruvax. Celle-ci remplace la plateforme fédérale Doclr, jugée trop lourde par la Région de Bruxelles-Capitale.

Les habitants de la capitale peuvent maintenant s’inscrire eux-mêmes, ou un membre de leur famille, dans le centre de vaccination de leur choix à l’aide de seulement trois informations: le numéro de registre nation, le nom et le prénom.

‘Même si les personnes n’ont pas reçu d’invitation, les personnes éligibles à la vaccination pourront s’inscrire sur la plateforme rapidement, en quelques clics, et prendre rendez-vous’, précisait la semaine dernière Inge Neven, la responsable du service d’hygiène de la Commission communautaire commune.

Pour l’instant, les inscriptions sont ouvertes aux Bruxelles nés en 1965 ou avant, ainsi qu’aux personnes considérées comme étant à risque.

Avec ce nouvel outil la Région espère parvenir à booster le taux de vaccination de ses habitants, en particulier dans la tranche d’âge des plus de 65 ans, qui affiche pour l’instant un taux de près de 70%. La plateforme était déjà accessible depuis la semaine dernière aux médecins généralistes qui pouvaient y inscrire leurs patients qui doivent être vaccinés à domicile.

Last minute

Deux semaines après les Wallons et les Flamands, le nouvel outil permettra également aux Bruxellois de s’inscrire sur liste d’attente pour recevoir les éventuelles doses qui resteraient en fin de journée dans les centres de vaccination. À l’heure actuelle, cette possibilité n’est offerte qu’aux personnes nées en 1970 ou avant.

En début de matinée, près de 1.600 inscriptions avaient déjà été effectuées et 950 personnes se trouvaient sur liste d’attente. Aucun problème n’a été signalé, selon Belga.

Pour aller plus loin: