La société Scapino en pôle pour reprendre Brantano, ‘pas de fumée blanche’ ce lundi soir

Brantano
Brantano. – Wikimedia

L’enseigne Ziengs Retail, qui est à la tête des magasins de chaussures Scapino et Ziengs Schoenen aux Pays-Bas, se préparerait à racheter Brantano.

De Standaard l’indique ce matin: Ziengs a surenchéri son offre et pourrait bien remporter la mise. Une information que Ziengs n’a pas souhaité commenté.

Étonnant, toutefois, quand on sait que c’est la société allemande Deichmann qui tenait la corde pour reprendre Brantano. Le géant allemand chapeaute la chaîne de commerces de vêtements Van Haren, déjà bien présente en Flandre, avec 16 magasins. Ses poches sont donc potentiellement bien plus remplies que celles de Ziengs, un argument non négligeable en plein crise du coronavirus.

Conserver l’identité de la marque

Bien que plus petit, le groupe Ziengs a néanmoins un avantage de taille: la société Brantano ne lui est pas étrangère. En 2015, Ziengs avait sauvé Scapino de la faillite alors que la filiale était détenue par Macintosh, soit le même groupe dont faisait partie Brantano à l’époque. L’enseigne Brantano avait quant à elle été rachetée par FNG avec la suite que l’on sait.

Le CEO de Ziengs est également une figure familière à Brantano. Stefaan van Weyenbergh a été le président de l’enseigne pendant 28 ans, jusqu’à son rachat par FNG. Stefan van Weyenbergh a donc une connaissance approfondie de la société et connaît également les membres du personnel. 

À l’inverse de Deichmann, Ziengs tient aussi à conserver l’identité de la marque: ‘Nous n’avons pas l’intention de convertir les magasins Brantano en Scapino’, déclarait Henk Ziengs, CEO de Ziengs, à Business AM.

Pas de fumée blanche

Suite à la réunion de ce lundi, les discussions sont toujours en cours indiquent les curateurs à Belga. Ils espèrent pouvoir conclure ces discussions ‘prochainement’, sans plus de précision.