La SNCB lance un projet-pilote d’abonnement pour alterner entre bureau et télétravail

La SNCB lancera un projet-pilote d’abonnements flexibles pour des trajets domicile-travail au mois de juin, annonce-t-elle mercredi. Cette offre veut apporter une réponse à l’évolution de la demande en matière de mobilité, alors que le télétravail a fortement augmenté depuis le début de la pandémie. Le projet-pilote sera d’abord réservé à un nombre limité d’employeurs.

Cette formule d’abonnement de train flexible pour quelques jours par semaine, baptisée « Flex Abonnement » et disponible via l’application SNCB, doit permettre de répondre au mieux à l’alternance entre télétravail et présence au bureau. La SNCB espère que le nouveau produit rendra l’utilisation du train plus attrayante.

Le client pourra opter pour un abonnement qui lui permet d’effectuer la navette domicile-travail soit 80 ou 120 jours au choix sur une période de 12 mois, soit 6 ou 10 jours par mois. Il pourra décider des jours de voyage pendant toute la durée de son abonnement, entre deux gares déterminées.

« Déjà longtemps avant la crise liée au Covid-19, bon nombre de travailleurs avaient cessé d’être présents physiquement cinq jours par semaine sur leur lieu de travail. La crise sanitaire a accéléré cette tendance au télétravail », explique l’entreprise ferroviaire. « Dans sa gamme de produits, la SNCB souhaite donner une place de choix à un titre de transport flexible et attractif, qui répond à la demande de se rendre en train sur un lieu de travail fixe à raison de deux à trois fois par semaine. »

Le projet-pilote débutera en juin et sera limité à quelques grands employeurs qui proposeront l’abonnement à leurs collaborateurs (environ 6.000 à 7.000). Après évaluation fin 2021, le produit devrait ensuite être déployé au début de l’année 2022 pour les particuliers, les entreprises et les institutions de tous les secteurs, publics et privés, précise la SNCB.

Plus
Lire plus...
Marchés