La réunionite aiguë frappe encore de nombreuses entreprises : plus de 85% des Belges et des Français sont confrontés à des réunions inutiles

Les réunions mal préparées, ce mal du 21e siècle. La société internationale de sondage YouGov a interrogé les travailleurs belges et français.

En Belgique, plus de la moitié des Belges passent l’équivalent d’un jour par semaine en réunion. Une tendance que le télétravail n’a visiblement pas inversée, car les réunions se font aussi à distance, ce qui peut participer à leur mauvais déroulement.

Car le principal problème des réunions n’est pas tant leur nombre, mais leur inefficacité et mauvaise préparation. 85% des Belges sont encore confrontés à des réunions inutiles contre 86% des Français, rapporte YouGov qui a interrogé des milliers de travailleurs à la demande de la société Comet Meetings, spécialiste du co-meeting, des lieux dédiés aux réunions en ville. Seuls 13% des salariés belges trouvent que toutes leurs réunions sont utiles.

Les salariés flamands, moins bien préparés

72% des Belges aimeraient que les réunions soient mieux organisées contre 73% des Français. Les travailleurs belges et français reconnaissent d’ailleurs que respectivement 70 et 68% d’entre eux n’ont jamais été formés à la tenue d’une réunion.

Fait notable, on observe des différences régionales à cet effet, les salariés bruxellois sont ceux qui sont les mieux préparés (40%) face à la Wallonie (31%) et à la Flandre qui arrive en dernière position (28%).

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20