La popularité des stable coins s’observe dans les transactions en crypto-monnaies: « Le bitcoin perd du terrain »

BitPay, l’un des services de paiement en crypto les plus connus au monde, a observé un changement dans le type d’actifs numériques utilisés pour les achats au cours de l’année écoulée. C’est ce qu’indique un rapport de l’agence de presse Bloomberg.

En 2021, l’utilisation de Bitcoin par les commerçants et les entreprises utilisant BitPay est tombée à environ 65%. En 2020, elle était encore de 92%, selon le rapport. L’Ether (ETH) a représenté 15% de toutes les transactions, tandis que d’autres monnaies numériques comme le Litecoin (LTC) et le Dash ont également augmenté leur part.

Stablecoins

Depuis novembre, les entreprises ont commencé à utiliser plus fréquemment les crypto-monnaies stables pour les paiements transfrontaliers. Pourquoi depuis novembre ? C’est à ce moment-là que la plupart des cryptomonnaies ont perdu de leur valeur. Les consommateurs ont commencé à utiliser des stablecoins, des actifs numériques épinglés à une monnaie fiduciaire, parce que leur valeur est constante, ce qui entraîne moins de risques sur un marché cryptographique toujours volatil, indique cette étude.

« La popularité croissante des pièces stables a en partie contribué à l’utilisation de pièces alternatives pour les paiements », conclut le rapport. Le jeton Dogecoin (DOGE), par exemple, est devenu célèbre l’année dernière lorsque le PDG de Tesla, Elon Musk, en a fait la promotion. Vendredi dernier, Musk a annoncé que le DOGE pouvait être utilisé pour acheter certains produits Tesla. Entretemps, une foule d’autres pièces de monnaie « mème » ont fait surface, désireuses d’être utilisées pour les paiements.

Cette tendance suggère que les particuliers conservent les bitcoins plutôt que de les dépenser. Dans la terminologie cryptographique, cela s’appelle  » HODL  » (hold on for dear life, ndlr) :  » s’entêter à conserver des monnaies numériques pendant des périodes interminables, afin d’exploiter pleinement la nature déflationniste de la crypto et de maximiser les profits « , selon une définition antérieure de Business AM.

Des objets de luxe comme… l’or

Le prix du bitcoin a grimpé de 60% en 2021, indépendamment de la volatilité du quatrième trimestre. Toujours selon BitPay, la majorité des transactions en crypto l’année dernière ont concerné l’achat d’articles de luxe tels que des montres, des bijoux, des bateaux, des voitures et même… le métal précieux qu’est l’or. L’ironie du fait que le BTC est souvent présenté comme l’or numérique n’échappe pas à l’auteur de l’article.

Les volumes de transaction pour les produits de luxe ont augmenté de 31% en 2021, contre 9% en 2020. Le volume des paiements a augmenté de 57% en 2021, affirme Stephen Pair, PDG de BitPay.

BitPay a été fondé en 2011, alors que peu d’entreprises acceptaient les actifs numériques. Aujourd’hui, elle traite une moyenne d’environ 66.000 transactions par mois. Cela ne représente qu’une fraction du volume de Mastercard, par exemple : le réseau de cartes de crédit a traité 206 milliards de transactions entre le 1er janvier et le 30 juin 2021.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20