La plus grande société minière du monde enregistre des bénéfices records

Le groupe BHP, la plus grande société minière du monde, a enregistré les bénéfices les plus élevés de son histoire. Cela est principalement dû à l’augmentation des prix des matières premières.

L’entreprise aurait déjà réalisé un bénéfice de 23,8 milliards de dollars cette année, soit bien mieux que ce que les analystes avaient prévu. Il s’agit également du bénéfice le plus élevé que l’entreprise ait jamais enregistré. Le précédent record datait de 2011, lorsqu’elle avait réalisé 21,7 milliards de dollars de bénéfices.

La valeur des actions de BHP a augmenté de 5,5 % après l’annonce de la nouvelle, puis s’est stabilisée à environ 40,60 dollars australiens (28,09 euros). BHP a par ailleurs annoncé que les investisseurs recevront le dividende le plus élevé de son histoire, soit 3,25 dollars par action.

Risques

Bien que les résultats du groupe aient été meilleurs que prévu, selon les analystes de Goldman Sachs, il existe toujours un risque que des devises fortes et des prix des matières premières plus faibles puissent avoir un impact à plus long terme sur les entreprises minières.

Un facteur de risque supplémentaire serait le secteur immobilier chinois. Il est en pleine crise du crédit, et s’il ne se redresse pas l’année prochaine, cela n’augure rien de bon pour les sociétés minières.

Les confinements chinois

Cependant, il y aurait aussi des opportunités pour les sociétés minières. Le PDG de BHP, Mike Henry, a déclaré que la sortie des confinements liés du COVID en Chine va stimuler l’économie mondiale.

« Nous pensons que la Chine assurera la stabilité de la croissance mondiale au cours des six à douze prochains mois et contribuera à compenser une partie du ralentissement que nous observons ailleurs », a déclaré M. Henry. La Chine est le marché le plus important pour BHP, puisque 60 % de ses ventes proviennent de ce pays.

Toutefois, l’économie chinoise ne se porte pas aussi bien que les analystes l’avaient prévu. De nouveaux confinements, un effondrement du secteur immobilier chinois et un ralentissement des exportations pourraient constituer un risque.

La production va augmenter

Malgré l’incertitude, BHP prévoit une expansion importante. Par exemple, l’entreprise envisage de produire plus de fer. Elle veut exploiter quelque 330 millions de tonnes par an, soit 80 millions de tonnes de plus qu’en 2021.

Entre-temps, il est prévu d’ouvrir une mine de potasse géante (chlorure de potassium) au Canada en 2026. BHP planifie d’y produire environ 4 millions de tonnes par an, mais il serait possible de tripler ce chiffre à plus de 12 millions de tonnes.

Enfin, le producteur souhaite également extraire davantage de métaux utilisés pour la production de véhicules électriques. Pour ce faire, elle souhaite augmenter la production de cuivre et de nickel, entre autres.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20