La Grande-Bretagne va signer un accord de libre-échange avec la Turquie

Le ministre britannique du Commerce, Liz Truss- Crédit : Isopix

La Grande-Bretagne et la Turquie devraient signer ce mardi un accord de libre-échange, a déclaré dimanche le ministre britannique du Commerce. Il s’agit du premier deal sur le point d’être conclu depuis que le Premier ministre Boris Johnson a trouvé un terrain d’entente sur le Brexit avec l’Union européenne.

Les deux nations s’apprêtent à signer un accord qui reproduit les conditions commerciales existantes entre Ankara et Londres, mais la ministre britannique du Commerce, Liz Truss, a déclaré qu’elle espérait qu’un accord sur mesure entre les pays soit conclu prochainement.

‘L’accord que nous espérons signer cette semaine statue sur les accords de libre-échange et consolidera nos relations commerciales. Il apportera une certitude à des milliers d’emplois à travers le Royaume-Uni dans les secteurs de l’industrie manufacturière, de l’automobile et de l’acier’, a déclaré Mme Truss dans un communiqué. ‘Nous nous réjouissons de travailler avec la Turquie en vue d’un accord commercial’, pouvait-on également lire.

Le montant de la relation commerciale entre les deux nations s’élevait à 18,6 milliards de livres (20,63 milliards d’euros) en 2019, et la Grande-Bretagne a déclaré que c’était le cinquième plus gros accord jamais négocié par le ministère du Commerce après les accords établis avec le Japon, le Canada, la Suisse et la Norvège.

La Grande-Bretagne a déjà signé des accords commerciaux avec pas moins de 62 pays alors que la fin de la période de transition approche,  puisqu’elle quittera définitivement l’Europe le 1erjanvier.