La France et l’Italie plombent la croissance de la zone euro

Les premières estimations des taux de croissance en zone euro sont plus mauvaises que prévu. L’économie n’a augmenté que de 0,1% au quatrième trimestre de 2019.

Les projections du produit intérieur brut (PIB) indiquent que l’économie de la zone euro a connu une croissance plus lente que prévu au quatrième trimestre de l’année dernière. La croissance n’a été que de 0,1% par rapport au troisième trimestre, et de 1% par rapport à l’année précédente.

La France et l’Italie en particulier reçoivent un avertissement: leurs économies se sont toutes deux contractées au cours de cette période.

Les chiffres concernant l’Allemagne, moteur industriel de l’eurozone, ne seront eux publiés que le 14 février.

La réforme des retraites

Selon le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, les protestations (contre la réforme des retraites en France) ont porté préjudice à l’économie.

Les économistes ont déjà prévenu que la zone euro connaîtrait une année difficile, car les différends commerciaux promettent de causer des dommages durables.

Cependant, l’Espagne a surpassé ses voisins et a connu une croissance de 0,5% au quatrième trimestre 2019.

Notre pays a également pu afficher des chiffres de croissance en positif, malgré l’absence de gouvernement fédéral.

Lire aussi :

Plus
Lire plus...
Marchés