La FDA américaine devrait approuver les pilules Covid de Pfizer et Merck cette semaine: « La plus grande nouvelle dans cette pandémie depuis les vaccins »

La Food and Drug Administration (FDA) américaine devrait approuver cette semaine la distribution des pilules antivirales Covid-19 de Pfizer et Merck. C’est ce que rapporte l’agence de presse Bloomberg. Il s’agit d' »une étape importante dans la lutte contre la pandémie qui devrait permettre de développer les thérapies pour les malades ».

L’annonce serait faite dès mercredi, selon des initiés. Les deux pilules – le Paxlovid de Pfizer et le molnupiravir de Merck – fonctionnent comme un traitement à domicile pour les personnes à haut risque qui ont été testées positives au Covid-19.

Les antiviraux devraient « alléger la pression sur les hôpitaux alors que les infections augmentent aux États-Unis pendant l’hiver », rapporte Bloomberg. Lors des tests, la pilule de Pfizer a entraîné « une réduction de 89 % des admissions à l’hôpital chez les patients ayant reçu le médicament dans les trois jours suivant l’apparition des premiers symptômes, par rapport aux patients ayant reçu un placebo ».

Selon Eric Topol, directeur du Scripps Research Translational Institute, le moment inhabituel de l’annonce, tard dans l’année, indique l’urgence avec laquelle la FDA opère. Les pilules ne seront pas immédiatement disponibles partout.

Le gouvernement américain a commandé 10 millions de traitements au Paxlovid et environ 3 millions de traitements au molnupiravir, dont les essais cliniques ont montré qu’il n’était pas aussi efficace que le premier. Le mois dernier, un comité consultatif de la FDA a approuvé « de justesse » l’utilisation de la pilule de Merck parce que certains membres étaient préoccupés par sa sécurité chez les femmes enceintes.

En Europe, l’EMA a autorisé le Paxlovid seulement en cas d’urgence pour le moment. La procédure est toujours en cours concernant le molnupiravir.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20