La crise de confiance des investisseurs: les marchés boursiers dans le rouge, la crypto en chute libre

Les bourses européennes ont commencé la semaine dans le rouge. Il s’agit d’une continuation de la tendance négative qui a commencé dans la seconde moitié de la semaine dernière. Les investisseurs craignent, entre autres, que la Réserve fédérale augmente les taux d’intérêt américains de 75 points de base pour lutter contre une inflation galopante.

Le pessimisme des investisseurs en actions a encore été alimenté par le krach du marché des crypto-monnaies, où la valeur du bitcoin (BTC) a plongé de 20 % par rapport à la veille pour se retrouver bien en dessous de 24 000 USD.

Les actions ne se portent pas bien non plus. Après quelques heures de négociation, le Bel20 était dans le rouge de 1,8% et l’Eurostoxx50 a subi une perte de 2,84%.

Le récent rapport sur l’inflation alimente les craintes que la Réserve fédérale décide de relever les taux d’intérêt de 75 points de base lors de l’une de ses prochaines réunions sur les taux d’intérêt. Les taux d’intérêt élevés sont une mauvaise nouvelle pour les actions à court terme, en autres parce que les investisseurs se dirigent vers des investissements moins risqués. L’inflation s’est établie à 8,6 % en mai, alors que les analystes avaient prévu une moyenne de 8,3 %.

Lors de la dernière réunion, les membres du conseil d’administration de la banque centrale américaine ont déjà opté pour une augmentation des taux d’intérêt de 50 points de base. Cela n’a pas été du goût des investisseurs, ce qui a conduit à des graphiques de prix rouge sang.

Elections législatives françaises

Le résultat du premier tour des élections législatives françaises a également inquiété les investisseurs aujourd’hui. La coalition Ensemble ! du président français Emmanuel Macron a remporté 25,75 % des voix dimanche, contre 25,66 % pour NUPES, la coalition de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Par conséquent, il n’est pas certain que Macron et le futur parlement soient sur la même longueur d’onde. Les deux camps sont au coude à coude et chacun s’accuse de « manipulation des résultats ».

Les instituts de sondage n’excluent pas la possibilité que le NUPES obtienne une majorité au parlement lors du second tour des élections. Même si Mélenchon aura alors encore beaucoup de travail à faire. Selon les dernières prévisions Ipsos/Sopra Steria, la coalition de Macron pourrait remporter entre 255 et 295 sièges. Le NUPES devrait remporter entre 150 et 190 sièges.

Préoccupations concernant la crise sanitaire en Chine

En Chine, les préoccupations relatives à la crise sanitaire sont de retour après n’avoir jamais complètement disparu. Un porte-parole du gouvernement chinois a déclaré que Pékin s’inquiète d’une explosion des infestations Covid. Cet avertissement est intervenu après que la métropole de Shanghai a commencé à tester en masse sa population. On parle d’une nouvelle vague d’infection liée à un salon de coiffure.

L’indice Hang Seng de Hong Kong a terminé la première journée de négociation de la semaine avec une perte de 3,4 %. L’indice composite SSE, un indice boursier de Shanghai, a avalé une perte de 0,9 %.

(BL)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20