La Chine renoue déjà avec la croissance, une première pour une économie majeure

Le président chinois Xi Jinping applaudi à l’ouverture du Congrès national du peuple. (AP Photo/Andy Wong, Pool)

La Chine est parvenue a évité la récession après que son économie ait connu une croissance de 3,2% au deuxième trimestre 2020. Il s’agit de la première grande économie à se remettre des dommages causés par la pandémie de coronavirus.

Dans des circonstances normales, un taux de croissance de 3,2% serait un scénario catastrophe pour la Chine. Mais dans le contexte actuel, il s’agit presque d’un triomphe. Selon les chiffres officiels du Bureau chinois de statistiques, la deuxième plus grande économie du monde a connu une légère croissance au cours du deuxième trimestre par rapport à la même période l’année dernière.

Exception chinoise

Même si selon les standards chinois, il s’agit là d’un rythme d’escargot, c’est une bonne performance après le lockdown strict imposé pour enrayer la pandémie de coronavirus. La Chine est donc la première grande économie à se remettre des dommages économiques causés par le virus.

Le Fonds monétaire international (FMI) ne prévoit de croissance pour aucune autre grande économie cette année.

Les raisons du succès

Au cours du premier trimestre touitefois, le dragon chinois a encaissé son pire coup économique depuis 40 ans, avec une contraction de 6,8%.

Selon les observateurs, cette inversion de tendance est due aux investissements massifs du gouvernement chinois dans les infrastructures. Et un accès facile aux crédits – les banques sont mises sous pression par le gouvernement – a permis de tirer les dépenses des consommateurs vers le haut.

Une autre raison importante est que la Chine soit parvenue à pratiquement éradiquer le virus de son territoire, du moins selon les chiffres officiels. Cela a permis de relancer l’économie, même si la population demeure méfiante.

Lire aussi: