La Belgique parmi les pays les plus dangereux pour les cyclistes

Isopix

Les accidents de la route ont tué 23.339 personnes dans l’Union européenne en 2018, ce qui équivaut à 52 morts par million d’habitants. Ces chiffres proviennent du nouveau rapport d’Eurostat, l’office européen de statistique. La Belgique se situe dans la moyenne européenne, sauf en ce qui concerne les accidents impliquant des cyclistes.

Tout d’abord, une bonne nouvelle: même si les chiffres de 2018 restent peu réjouissants, ils montrent une amélioration significative. En 10 ans, le nombre de tués sur les routes européennes a diminué de 37%. Cette baisse tend toutefois à ralentir ces dernières années.

Roumanie

La majorité des victimes de la route ont trouvé la mort alors qu’elles étaient conductrices ou passagères dans une voiture (45%). Les piétons (21%) sont ensuite le groupe plus touché par des accidents mortels. Les motocyclistes (15%) et le cyclistes (8%) suivent. Les 12% restant rassemblent les personnes décédées alors qu’elle étaient à bord d’un camion ou d’un autocar, ou encore les passagers ou conducteurs de scooter.

Avec 96 victimes par million d’habitants, la Roumanie a connu le trafic le plus meurtrier de toute l’Union européenne. La suite de ce macabre classement est composée de la Bulgarie (87 victimes), de la Croatie et de la Lettonie (77) et de la Pologne (75). Les meilleurs élèves de la classe sont l’Irlande (29 victimes), le Danemark (30), la Suède (32) et les Pays-Bas (35). Notre pays se classe dans la moyenne européenne avec 53 victimes.

Les différences de mortalités aussi larges peuvent être attribuées à différents facteurs. On note, par exemple, les règles de sécurité dans les voitures, l’âge moyen du parc automobile (les voitures neuves sont généralement plus sûres) et l’infrastructure routière.

Cyclistes

Le rapport montre aussi un nombre croissant de victime parmi les cyclistes. ‘Cela reflète la popularité croissante du vélo comme mode de transport’, expliquent les chercheurs. ‘Bien que d’importants efforts soient faits pour mieux protéger le cycliste, ce groupe reste très vulnérable’.

Et en Belgique, ce semble être un gros problème. Sur les 604 décès sur la route recensés dans notre pays en 2018, 89 étaient des cyclistes. Cela représente 7,8 morts à vélo par million d’habitants. Notre pays se classe au même niveau que la Lituanie. Seule la Roumanie fait pire (9,3 par million d’habitants).

Toutefois, les chiffres de cette catégorie sont très proches les uns des autres. Aux Pays-Bas, pays du vélo par excellence, le compteur s’est arrêté en 2018 à 7,1 décès par million d’habitants.