La banque NewB ouvre ses premiers comptes: comment ça fonctionne?

LAURIE DIEFFEMBACQ – BELGA

La ‘banque durable’ belge NewB a ouvert ses premiers comptes clients ce mardi. Une poignée de coopérateurs a été choisie pour tester en primeur les services de cette néobanque. Au fil des semaines, de plus en plus de comptes seront ouverts pour permettre un lancement progressif. Mais quels sont les services auxquels ses premiers clients ont droit ?

Ce 10 novembre, la banque NewB a pris son envol et a débuté ses réelles activités de banque. Mais on est loin d’un lancement en fanfare. Les quelques privilégiés qui ont pu ouvrir leur compte ne pourront pas bénéficier de tous les services annoncés.

Pas de carte

Les premiers clients ont le droit d’ouvrir un compte courant et s’ils le souhaitent, un compte épargne. Comme NewB est une néobanque, c’est-à-dire qu’elle se gère entièrement en ligne, les bénéficiaires ont reçu un accès à l’espace en ligne et à l’application, avec lequel ils peuvent réaliser des transactions (virements, domiciliations, paiements récurrents).

Toutefois, pour l’instant, aucune carte bancaire n’est reliée à leur compte. Il est donc impossible de faire un retrait à un distributeur, ni même de payer dans un magasin. Les cartes n’arriveront pas avant juin 2021.

Tarification libre

Selon NewB, la gestion d’un compte coûte 2 euros par mois à l’entreprise. Mais les coopérateurs ont voté pour une tarification libre. Les clients choisissent alors ce qu’ils veulent payer chaque mois. ‘Si vos moyens vous le permettent, vous pouvez donc payer un peu plus [que 2 euros], pour que les personnes avec moins de ressources puissent payer un peu moins’, explique NewB sur son site internet.

Toutefois, le président du Conseil d’administration, Bernard Bayot, a laissé entendre, dans une interview accordée au Soir, qu’un tarif minimum pourrait bientôt entrer en vigueur. Mais cela sera décidé lors de la prochaine assemblée des coopérateurs.

En outre, lorsqu’une carte sera disponible, les clients devront s’attendre à un coût de retrait. NewB n’ayant pas d’établissement physique où retirer de l’argent, les clients devront se rendre dans les agences concurrentes pour effectuer un retrait, ce qui coûte de l’argent à la néobanque. Mais NewB l’affirme : ‘Les retraits ne coûteront en moyenne jamais plus cher que ce qu’ils coûtent réellement à notre coopérative’.

0% d’intérêt

Le compte épargne NewB n’est pas réglementé. De ce fait, la banque n’est pas obligée de proposer un taux d’intérêt. Entreposer votre argent sur ce compte ne vous rapportera absolument rien.

Pour se défendre, NewB explique qu’ailleurs les taux sont de toute façon très bas. En effet, les banques classiques proposent un taux de base de 0,01%. Mais ils offrent tout de même une prime de fidélité de 0,10% par an.

Être coopérateur

En outre, pour pouvoir bénéficier d’un compte lors de l’ouverture au grand public de NewB, il faudra être coopérateur. Cela signifie que vous devez posséder au moins une part dans la banque. Vous pouvez alors donner votre avis sur l’organisation de la banque. Chaque coopérateur représente une voix lors des assemblées.

De nouvelles parts seront mises en vente début 2021. Elles seront normalement au prix de 20 euros.

Éthique

Si on fait les comptes, NewB offre un éventail très limité de services, pour le moment. Et les investissements dans la banque ne rapportent rien. Pourquoi les gens choisiraient-ils donc de la financer? Pour son éthique, expliquent les fondateurs de NewB. ‘Avec NewB, vous avez la garantie que votre épargne ne sera utilisée que pour financer des projets qui contribuent à la transition vers une économie plus durable et plus éthique.’

Autre point qui peut attirer le public: l’implication dans la banque. Comme chaque client est coopérateur, il a le droit de vote dans les décisions pour l’organisation de la banque. Une idée qui prend le contrepied des banques classiques, souvent jugées comme éloignées des réelles préoccupations de leurs clients et ne prenant des décisions que pour leur propre profit.