Joe Biden annonce un boycott diplomatique des JO de Pékin 2022

Cela peut sembler symbolique, voire anecdotique, mais cela reste un geste extrêmement rare sur la scène politique mondiale. Les États-Unis boycotteront les Jeux olympiques d’hiver de 2022 sur le plan diplomatique. Les Athlètes américains pourront donc participer.

La raison invoquée est « le génocide et les crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang », a annoncé la Maison Blanche.

D’autres raisons sont évoquées dans la presse américaine: il y a bien sûr l’affaire de la disparition de la joueuse de tennis chinoise, Peng Shuai. Soutenue par la WTA qui a décidé d’annuler tous les tournois sur le sol chinois, la joueuse avait accusé un haut dirigeant d’agression sexuelle. Elle n’a pas donné signe de vie ensuite. Les médias d’État ont diffusé depuis deux images de la joueuse, au restaurant et lors d’un tournoi local.

Et puis il y a l’affrontement entre les deux super-puissances, les sanctions économiques et le symbole d’une alternative capitaliste que propose le modèle chinois. Malgré plusieurs rencontres et appels entre Joe Biden et Xi Jinping, la situation reste extrêmement tendue, y compris sur le plan militaire en mer de Chine.

De son côté, Pékin annonce envisager des contre-mesures. « Je tiens à souligner que les Jeux olympiques d’hiver ne sont pas une scène de posture et de manipulation politiques », a déclaré lundi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « Les politiciens américains continuent de vanter un « boycott diplomatique » sans même être invités aux Jeux. Ce vœu pieux et cette démagogie pure visent à la manipulation politique. C’est une grave parodie de l’esprit de la Charte olympique, une provocation politique flagrante et un grave affront aux 1,4 milliard de Chinois. »

Plusieurs organisations humanitaires estiment à 1 million le nombre de ouïghours musulmans placés dans des camps chinois au Xinjiang.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20