Joe Biden, officiellement candidat: ‘Je serai un allié de la lumière, pas des ténèbres’

EPA-EFE/DNCC

Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama de 77 ans, est officiellement le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine.

‘C’est un grand honneur pour moi de recevoir cette nomination et je voudrais l’accepter humblement.’ Avec ces mots, Joe Biden, un homme qui participe pour la troisième fois à la course à la candidature démocrate, est désormais un candidat officiel à la maison blanche.

Crise du coronavirus

‘Nous pouvons et nous allons mettre fin à ce sombre chapitre aux États-Unis’, a déclaré Biden. ‘Je serai un allié de la lumière, pas des ténèbres’. Par ces mots, le démocrate faisait référence au mandat du président Donald Trump, largement critiqué pour son approche de la crise du coronavirus.

Biden n’a mentionné ce dernier qu’indirectement. ‘Le président actuel’ ou ‘l’homme de la Maison Blanche’, mais le nom de Trump n’a pas été une seule fois mentionné par l’ancien vice-président. Il a toutefois averti de ce qu’il se passera si Trump reste encore 4 ans. ‘Le nombre d’infections et de décès restera élevé. D’autres entreprises devront fermer leurs portes, et cette fois pour de bon.’

Les jeunes

En outre, Joe Biden s’est adressé directement aux jeunes en traitant des sujets qu’ils jugent importants. Le candidat démocrate ne convainc pas totalement dans cette tranche d’âge. Il a donc souligné que leurs préoccupations lui tenaient à cœur : ‘Inégalité économique, inégalité raciale et injustice climatique. Je peux t’entendre.’

‘L’espoir est plus fort que la peur, et la lumière est plus forte que les ténèbres. C’est notre moment. C’est notre mission’, a-t-il clamé haut et fort. Biden a prononcé un discours remarquablement court — 25 minutes — un record depuis 1984.

Après 4 jours de discours en ligne, la convention des démocrates est sur le point de se terminer. Plusieurs ‘adversaires’ de Biden comme Elizabeth Warren ont été invités. Les enfants des sénateurs ont aussi pris la parole. Hunter Biden, un homme d’affaires fermement opposé à Trump, est venu soutenir Biden. Michelle et Barack Obama, Bernie Sanders ou encore Billie Eillish étaient aussi présents.

EPA-EFE/SHAWN THEW

Le président Donald Trump, qui regarde aussi la convention, n’a pas hésité à commenter les propos de son opposant. ‘En 47 ans, Joe n’a fait aucune des choses dont il parle maintenant. Il ne changera jamais, ce sont juste des mots’, a-t-il indiqué sur Twitter.

La convention républicaine commencera la semaine prochaine. Trump y sera nommé pour les élections présidentielles qui auront lieu de 3 novembre prochain.