16 pays musulmans interdisent l’entrée de leur territoire à tous les Israéliens

L’indignation mondiale suscitée par l’interdiction d’entrée des États-Unis pour les ressortissants de sept pays musulmans est à son comble. Mais l’interdiction que 16 pays musulmans ont imposée à tous les Israéliens d’accéder à leur territoire depuis des décennies provoque moins d’émotion. Huit pays interdisent même leur accès à toute personne dont le passeport comporte un tampon israélien.

Ces 16 pays musulmans sont les suivants :

  1. l’Algérie
  2. le Bangladesh
  3. Brunei
  4. l’Irak
  5. l’Iran
  6. le Yémen
  7. le Koweït
  8. le Liban
  9. la Libye
  10. la Malaisie
  11. Oman
  12. le Pakistan
  13. l’Arabie Saoudite
  14. le Soudan
  15. la Syrie
  16. les Emirats Arabes Unis.

Cela signifie que, par exemple, la majorité du groupe de près d’un million de Juifs qui ont été expulsés des pays arabes ne peuvent pas revoir leur patrie.Six de ces seize pays sont désormais touchés par la mesure prise par les États-Unis. (La Somalie, qui est aussi affectée par l’executive order du président Trump, n’en fait pas partie)

Légende

  • En vert: les pays qui refusent l’accès aux Israéliens.
  • En vert foncé: les pays qui refusent les personnes qui se sont rendues en Israël.
16 pays musulmans interdisent l’entrée de leur territoire à tous les Israéliens © iStock