Ironie du sort: la campagne pro-Brexit ‘Leave.EU’ revient… dans l’UE

Nigel Farage lors d’un meeting de campagne à Phoenix pour soutenir le candidat à la présidence Donald Trump, le 28 octobre 2020. (AP Photo/Ross D. Franklin)

Le groupe de pression pro-Brexit Leave.EU, fondé par le brexiteur en chef Nigel Farage, a déplacé le siège de son site web du Royaume-Uni vers l’Union européenne, en l’occurrence en Irlande, afin de conserver le nom de domaine .EU.

À la fin de la période de transition du Brexit, 80.000 noms de domaine Internet attribués à des sites web britanniques ont été retirés du registre européen.

Mais le site d’information Euractiv a remarqué que le groupe Leave.EU avait déménagé son adresse enregistrée de Londres à Waterford, en Irlande, qui fait donc partie de l’Union européenne.

Si le site web avait pris un autre nom de domaine, cela aurait bien sûr affecté la marque Leave.EU, et le site aurait obtenu un moins bon référencement auprès des moteurs de recherche. La décision du groupe de pression de s’installer à une adresse au sein de l’UE est donc compréhensible, mais non moins ironique.

Sur les réseaux sociaux, le discret déménagement a en tous cas fait beaucoup de bruit, le mot ‘hypocrisie’ étant l’un de ceux qui revenaient le plus fréquemment. Florilège.