Seules Meta et Amazon font pire : HP annonce le licenciement de milliers d’employés

Après avoir présenté des chiffres en baisse, HP a annoncé qu’elle allait se séparer de 4.000 à 6000 employés à travers le monde. La firme rejoint la liste des entreprises actives dans le secteur des technologies qui, digérant mal l’après-Covid, licencient à tours de bras.

Pourquoi est-ce important ?

Le secteur de la tech va mal. Après leur période faste de la pandémie et des mesures de confinement ayant poussé de nombreuses personnes à opter pour des solutions technologiques, les entreprises éprouvent subissent le contrecoup. Après Meta, Twitter ou encore Amazon, c'est au tour de HP de licencier en masse.

Dans l’actu : HP va se séparer de milliers d’employés.

  • Mardi soir, HP a annoncé son intention de supprimer de 4.000 à 6.000 emplois d’ici la fin de son exercice fiscal 2025.

Le détail : un chiffre d’affaires en baisse.

  • Cette annonce fait suite à la publication des résultats de HP pour son quatrième trimestre, clos fin octobre.
  • HP a fait part d’une baisse de 11% de son chiffre d’affaires, à 14,8 milliards de dollars.
  • La société estime que l’exercice qui a débuté au début de ce mois sera tout aussi difficile. Elle s’attend notamment à ce que ses bénéfices chutent de plus de 15%.
    • Un pessimisme lié à un « environnement de marché difficile », selon Enrique Lores, son CEO. Il voit la demande en ordinateurs et autres équipements technologiques chuter depuis le pic de la pandémie et il pense qu’elle continuera de baisser dans les prochains mois en raison de l’incertitude économique.
  • Les coûts des restructurations qui vont être mises en place devraient s’élever à 1 milliard de dollars sur les trois prochaines années. Mais HP prévoit d’économiser 1,4 milliard de dollars par an d’ici la fin de l’exercice 2025.
  • HP emploie actuellement 61.000 personnes à travers le monde. Si 6.000 d’entre elles sont effectivement licenciées, cela signifiera donc que près de 10% des employés auront été mis à la porte.

Le contexte : la liste s’allonge.

  • Ces dernières semaines, d’autres entreprises du secteur technologie ont annoncé des licenciements massifs.
    • Meta a annoncé se séparer de 11.000 employés au début du mois.
    • Twitter a licencié près de 5.000 personnes.
    • Amazon prévoit de renvoyer 10.000 travailleurs.
    • Microsoft a déjà dit adieu à un peu moins de 1.000 collaborateurs.
  • La liste est encore très longue. D’après les données compilées sur la plateforme layoffs.fyi, 850 entreprises de la tech ont licencié plus de 137.000 employés à travers le monde depuis le début de l’année. Soit huit fois plus que sur l’ensemble de l’année 2021. Et 2022 n’est pas encore terminée.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20