Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 01 JUIN

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Haute tension autour du plan de crise européen qui se fait toujours attendre

Logo Business AM
Crise du coronavirus

09/04/2020 | Emmanuel Vanbrussel | 2 min de lecture

Mario Centeno, de Portugese voorzitter van de Eurogroep - Isopix

Les ministres des Finances européens sont ‘très proches d’un accord’ pour un plan d’action commun pour lutter contre la crise du coronavirus. C’est ce qu’a annoncé le président de l’Eurogroupe, Mario Centeno, avant une réunion importante entre les ministres.

Cependant, les nombreux reports de cette conférence indiquent qu’une certaine tension s’est installée. Il faut dire qu’ils discutent d’un plan de sauvetage de 540 milliards d’euros, selon l’agence de presse Bloomberg.

  • Un filet de sécurité de 100 milliards d’euros pour l’emploi.
  • Un fond de 200 milliards qui viendra en aide à la trésorerie des entreprises, via la Banque européenne d’investissement.
  • Une ligne de crédit de 240 milliards d’euros pour soutenir les budgets nationaux, via le fond d’urgence ESM.

Les débats se concentrent principalement sur les conditions d’accès à ces différents fonds. ‘Nous sommes très proches d’un accord. Je crois que cette fois nous ferons tous preuve du sens du compromis nécessaire’, a déclaré Mario Centeno, président portugais de l’Eurogroupe dans un message vidéo.

De plus, l’Italie et l’Espagne travaillent en partenariat avec la France pour l’émission d’une dette commune – les fameux ‘corona-bonds’ – pour financer la reprise économique à long terme. Un projet qui divise la zone Euro. Les pays où les finances sont plus saines comme l’Allemagne et les Pays-Bas ne veulent pas du tout en entendre parler.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks