Gucci acceptera les paiements en cryptomonnaies

L’illustre marque de mode italienne commencera à accepter les paiements en cryptomonnaies dans certaines de ses succursales américaines plus tard ce mois-ci. C’est ce que dévoile le site Vogue Business. Gucci prévoit d’introduire également l’option de paiement dans d’autres magasins nord-américains.

Les paiements dans les magasins physiques seront effectués via un code QR, qui sera envoyé par Gucci par e-mail, que les clients pourront régler en passant par leur portefeuille crypto.

  • Les magasins accepteront une variété de monnaies numériques, notamment Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, Litecoin, Shiba Inu et Bitcoin Cash.
  • Les premiers endroits à accepter ces nouveaux paiements sont les magasins de Wooster Street à New York, Rodeo Drive à Los Angeles, Miami Design District, Phipps Plaza à Atlanta et The Shops at Crystals à Las Vegas.

Web3

L’introduction de l’option de paiement en cryptomonnaies prouve que Gucci prend au sérieux la technologie Web3. Plus tôt cette année, la marque de luxe est entrée dans le métavers en achetant un terrain virtuel pour un montant non divulgué dans The Sandbox (un jeu NFT dans lequel les joueurs peuvent construire leur propre monde virtuel). L’entreprise italienne met en place un « Gucci Vault » virtuel pour les NFT dont le thème central est évidemment (l’univers de) la marque de luxe.

Pour préparer le lancement de ces nouveaux projets, Gucci indique qu’il proposera des formations axées sur la crypto et les NFT à son personnel.

« Gucci cherche toujours à adopter de nouvelles technologies lorsqu’elles peuvent offrir une expérience améliorée à nos clients », a déclaré le PDG, Marco Bizzarri, à Vogue Business. « Maintenant que nous sommes en mesure d’intégrer les cryptomonnaies dans notre système de paiement, c’est une évolution naturelle pour les clients qui souhaitent avoir cette option à leur disposition. »

Tendance plus large de l’adoption crypto

La reconnaissance des paiements cryptographiques s’inscrit dans une tendance plus large d’adoption de la cryptographie par l’industrie de la mode. Par exemple, une marque historique comme Burberry produit des NFT depuis un certain temps déjà. En outre, le conglomérat de luxe LVMH (qui détient Louis Vuitton) a lancé des services d’authentification basés sur la technologie blockchain.

Quelques autres marques de luxe et de beauté, dont la marque de vêtements Philipp Plein et les horlogers Hublot et Franck Muller, acceptent également les cryptomonnaies comme moyen de paiement.

Outre Gucci, les marques de vêtements Dolce & Gabbana, Adidas, Nike, Vans et Balenciaga sont également actives dans le métavers.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20