Frank Robben, l’œil de Moscou ? ‘Dommage que certains me prêtent de fausses intentions’

Frank Robben (Facebook) – Unsplash

« C’est dommage que certains me prêtent à tort d’autres intentions » que celle de contribuer en toute indépendance au bon fonctionnement de l’autorité de protection des données (APD), a déclaré mercredi le fonctionnaire Frank Robben. Il réagit à l’annonce d’une procédure imminente (et entre-temps officialisée) de la Commission européenne contre la Belgique pour infraction grave au règlement général de protection des données.

Selon deux sources anonymes, l’indépendance de l’APD n’est pas assurée en raison des liens de plusieurs de ses membres, dont Frank Robben, avec le gouvernement.

M. Robben soulève que tous les membres externes de l’APD exercent une autre activité professionnelle, et que cela leur permet précisément d’apporter une certaine expertise. Si une personne se trouve en situation de conflit d’intérêts, elle ne participe pas aux discussions, affirme-t-il.

« Je me tiens systématiquement à cette règle », a-t-il encore dit mercredi. « Tout au long de ma carrière, j’ai accordé une grande importance à trouver un bon équilibre entre toutes les libertés fondamentales, dans une approche pluridisciplinaire et largement indépendante. Je maintiens cette ligne, dans n’importe laquelle de mes fonctions. Je trouve dommage que certains me prêtent à tort et injustement d’autres intentions. »

Frank Robben est aussi administrateur général de la Banque Carrefour de la Sécurité sociale, de la plateforme eHealth, patron de la Smals, et principal rédacteur des décisions du Comité de sécurité de l’information (CSI). Il répète que ses fonctions étaient connues lorsqu’il s’est porté candidat au Centre des connaissances de l’APD.

« Je regrette que les discussions dans certains médias se concentrent surtout sur ma personne et soient peu nuancées. Je pense qu’une discussion plus large doit être menée à la Chambre sur la mission, la structure organisationnelle et le fonctionnement de l’APD. Je suis disponible pour y contribuer en toute indépendance. »

Pour aller plus loin: