François De Smet élu à la tête de DéFI

François de Smet. ISOPIX

Une page se tourne pour les amarantes. C’est désormais François De Smet qui prend la tête du parti avec 62,3% des voix.

Moins médiatisée que celle du MR, l’élection du nouveau président de DéFI a également été plus rapide. François De Smet succède ainsi à Olivier Maingain après 25 ans de présidence. Il affrontait Christophe Magdalijns.

François De Smet, 42 ans, est docteur en philosophie de l’Université libre de Bruxelles. Il est également titulaire d’un baccalauréat en droit dans la même université. De 2015 à 2019, il est président directeur de Myria, le Centre fédéral Migration, organisme fédéral belge chargé de veiller aux droits fondamentaux des étrangers, d’informer les autorités sur l’ampleur des flux migratoires et de stimuler la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains.

Il a également été conseiller du ministre-président de la Communauté française, Hervé Hasquin, de 1999 à 2004, sur les questions liées à l’égalité des chances et à la citoyenneté. 

Entré chez DéFi il y a un an et demi, il a été élu député fédéral (l’un des deux obtenus par Défi) le 26 mai 2019.