Forte hausse des contaminations, le comité de concertation se réunit

Les derniers chiffres de Sciensano sur l’épidémie de covid-19 montrent une forte augmentation du nombre de cas détecté. Le nombre de personnes testées positives entre le 9 et le 15 juillet a augmenté de 61% par rapport à la période précédente.

La hausse des contaminations est observée depuis plus d’une semaine. Et c’est pourquoi la Première ministre, Sophie Wilmès a avancé le comité de concertation à ce dimanche. Les scientifiques chargés de suivre l’évolution de la maladie seront présents à cette réunion pour conseiller les politiques sur les mesures à prendre pour diminuer le taux d’infection.

Ce dimanche, le comité de concertation devra répondre à deux questions :

  • L’assouplissement des mesures: la phase 5 du déconfinement doit avoir lieu le 1er août. L’élargissement du public autorisé lors des événements publics doit, par exemple, être discuté. Mais au vu de la situation épidémiologique, il est très probable que ces assouplissements ne soient pas encore de vigueur le mois prochain.
  • La recherche de contact : le tracing semble défectueux en Belgique. Le comité va donc réfléchir à son renforcement, en demandant par exemple aux personnes infectées où elles sont allées et pas seulement quelles personnes elles ont vues. En outre, les médecins généralistes pourraient être appelés en renfort pour ce service. Cependant, ils ne peuvent pas faire cela seul, a déclaré Karine Moykens, responsable du tracing.

Pour le moment, il n’y a aucun signe de resserrement des mesures. Toutefois, la décision reste dans les mains de ministres concernés. Nous en saurons plus à la fin du Conseil de sécurité, organisé dans la foulée du comité de concertation, qui a commencé à 10h.

Plus
Lire plus...
Marchés