Fini d’attendre? La FIFA planche sur l’intelligence artificielle pour détecter les hors-jeux

Isopix

La VAR a fait son apparition depuis quelques années dans la planète foot. C’est peu dire qu’elle suscite encore de nombreux débats. Notamment pour au niveau de la détection des hors-jeux, qui prend souvent un temps de dingue.

Des arbitres bientôt au chômage ? On n’en est pas encore là. La FIFA veut introduire de l’intelligence artificielle en ce qui concerne les hors-jeux, rapporte Presse-Citron. Elle a déjà effectué un premier test lors de la coupe du monde des clubs au Qatar en décembre dernier.

En analysant entre 15 et 20 points différents du corps du joueur et en établissant virtuellement la ligne du hors-jeux, l’intelligence artificielle est capable de repérer les positionnements illicites.

‘Très prometteurs’, voilà comment Johannes Holzmüller, le directeur de la technologie et de l’innovation de la FIFA, a qualifié les premiers essais. Même s’il reconnait que la technologie doit encre être perfectionnée. Elle fait pour ça appel à plusieurs entreprises spécialisées.

De quoi amener davantage de certitude que la VAR ? Réponse dans les prochaines années.

Une entreprise liégeoise dans la danse

Cocorico, une l’entreprise liégeoise EVS fait justement partie de ces entreprises. Grâce à l’intelligence artificielle, sa technologie- VOL – dresse une ligne de hors-jeux virtuelle qui doit aider les arbitres de la VAR.

La FIFA est apparemment séduite si on en croit un communiqué de l’entreprise en novembre dernier. Des premiers tests ont eu lieu en Liga, le championnat espagnol.

EVS