Faute de demande suffisante, Apple est contraint de revoir ses ambitions à la baisse pour l’iPhone 14

Présenté au début du mois, l’iPhone 14 ne devrait pas être vendu à autant d’exemplaires qu’Apple l’espérait. En tout cas, les objectifs de production ont été revus à la baisse.

D’après les informations de Bloomberg, Apple a décidé de réduire ses objectifs de production pour l’iPhone 14 au cours du second semestre. Finalement, ce seront bien 90 millions d’unités seront produites.

90 millions, c’est le chiffre qui avait été avancé cet été. Mais dans les semaines qui avaient précédé la sortie du téléphone, une augmentation de 7% des commandes (soit environ 6 millions d’unités supplémentaires) avait été prédite et les fournisseurs avaient été priés de s’y préparée. Finalement, cette hausse est donc abandonnée, faute de demande suffisante, ont indiqué des sources internes à Apple au média américain.

Le marché va se contracter

A priori, c’est surtout en Chine – où se trouve le plus grand marché des smartphones au monde – que la demande n’est pas aussi élevée qu’attendue. Au cours des trois premiers jours de disponibilité, 11% d’iPhone 14 y ont été vendus par rapport au modèle précédent.

Un phénomène intimement lié au marasme économique qui touche la Chine, mais qui s’applique aussi à l’échelle mondiale. Entre inflation galopante et craintes de récession, le marché des smartphones risque de se contracter cette année, poussant les fabricants à revoir leurs ambitions à la baisse.

Notons toutefois que Bloomberg rapporte également que la demande pour les modèles 14 Pro – plus chers – est plus forte que celle des modèles d’entrée de gamme. Conséquence : dans au moins un cas, un fournisseur d’Apple a choisi de déplacer sa capacité de production des iPhone à bas prix vers les versions haut de gamme.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20