Étrange phénomène à l’aéroport de Los Angeles: des hommes en jetpack se mêlent aux avions dans les airs

EPA

La tour de contrôle de l’aéroport de Los Angeles a reçu un bien curieux message ce mercredi: l’équipage d’un avion de China Airways avait repéré une personne en jetpack à une altitude d’environ deux kilomètres. Et ce n’est pas la première fois.

Durant un vol de China Airways, un des membres de l’équipage a vu un homme. Et à 2.000 mètres d’altitude, ça n’est pas courant. Il semblerait s’agir d’une personne en jet pack. C’est déjà la deuxième fois en peu de temps que l’on aperçoit ‘quelque chose’ volant à une telle altitude dans les environs de Los Angeles. Et absolument personne ne sait d’où ça vient.

Conversation surréaliste

Il y a deux mois, un homme en jetpack était passé devant un avion d’American Airlines. Ce qui avait déclenché cette incroyable conversation:

– ‘La tour, American 1997. Nous venons de croiser un homme en jetpack’, dit le pilote d’American Airlines.

– ‘American 1997, d’accord, merci. Était-il à votre gauche ou à votre droite?’, demande l’opérateur.

– ‘Sur la gauche, à environ 150 mètres, à notre altitude’, répond le pilote.

– ‘Nous venons de voir passer l’homme en jetpack’, annonce à son tour un pilote de Jet Blue Airways à la tour, qui avertit ensuite un autre pilote.

– ‘On ne voit ça qu’à L.A.’, conclut le contrôleur aérien.

Un homme en jetpack – Isopix (image d’illustration)

Jetpack ou drone?

Les autorités doivent à présent parvenir à découvrir d’où viennent ces personnes en jetpack… Et s’il s’agit vraiment de jetpacks. En effet, faire grimper un jetpack à 2.000 mètres d’altitude n’est pas chose aisée. Il faut pour cela beaucoup de carburant.

En attendant, le FBI est déjà sur le coup. L’enquête devra déterminer s’il s’agit de jetpacks ou de drones. D’ici là, les tours de contrôle garderont un œil attentif sur les airs. Car cette affaire n’est vraiment pas rassurante. Jusqu’à 1.500 avions décollent chaque jour de l’aéroport international de Los Angeles.