Et soudain, le fantôme du compte d’épargne sans intérêts ressurgit : ce que vous devez savoir

La banque durable Triodos est la première banque en Belgique à ramener le taux d’intérêt sur les comptes d’épargne de ses particuliers à 0%. Pourquoi la banque a-t-elle fait ce pari ? Et qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Le 7 décembre, la banque Triodos remplacera les comptes d’épargne règlementés par des compte d’épargne non-règlementés. De ce manière, elle peut réduire le taux d’intérêt des comptes d’épargne à 0%. Le taux d’intérêt minimum de 0,11% concernant les comptes d’épargne règlementés ne s’applique pas aux comptes d’épargne non-règlementés. En principe, ce taux d’intérêt peut même descendre en dessous de 0%.

En outre, les comptes non-règlementés comportent uniquement un taux de base. Vous payez également une retenue à la source de 30%, dès que vous recevez des intérêts. Dans le cas d’un compte d’épargne règlementé, vous ne payez aucune retenue à la source sur les 990 premiers euros d’intérêts. Vous payez une taxe de 15% sur ce que vous gagnez de plus sur votre épargne.

Les deux nouveaux comptes d’épargne de la banque Triodos s’appelleront Triodos Impact Savings et Triodos Impact Savings Junior. ‘Les épargnants de Triodos ont jusqu’au 1er décembre pour choisir de faire transférer leur épargne sur le nouveau compte d’épargne durable de la banque Triodos ou sur un autre compte d’épargne’, a précisé la banque.

Le taux d’intérêt minimum sur l’épargne, l’épine dans le pied des banques

Ce n’était qu’une question de temps avant qu’une banque privée ne prenne cette décision audacieuse. Le taux d’intérêt minimum sur les comptes d’épargne a longtemps été une épine dans le pied des banques. Erik Van Den Eyden, l’ancien PDG d’ING Belgique, et Karel van Eetvelt, l’ancien PDG de Febelfin, entre autres, ont émis des critiques à son encontre par le passé. Ce taux d’intérêt vient s’ajouter à tous les coûts que doivent assumer les banques, estiment-ils. La banque Triodos défend également sa décision avec cet argument.

Le taux d’intérêt nul n’est pas totalement nouveau. Il existe déjà pour les entreprises et les gros actifs. Les clients professionnels des grandes banques KBC et BNP Paribas Fortis, par exemple, ne reçoivent plus d’intérêts sur leur épargne. A l’époque, ces banques ont utilisé la même tactique que Triodos : remplacer les comptes règlementés par des comptes non-règlementés.

Depuis ce mois-ci, la banque d’investissement Binckbank applique un taux d’intérêt négatif de 0,5% aux clients qui ont plus de 25.000 euros sur leur compte. Clarifions tout de suite : il s’agit d’un compte en banque ordinaire, puisque Binckbank ne propose pas de compte d’épargne. Ce sont des comptes où l’argent non-investi est stocké.

Comptes d’épargne sous conditions

Aujourd’hui, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt de 0,11% sur 40 des 64 comptes d’épargne privés pour les adultes. Seuls quelques comptes d’épargne offrent encore un multiple de l’intérêt d’épargne minimum.

En plus, les comptes d’épargne à haut rendement sont de plus en plus souvent accompagnés de conditions strictes. Le compte d’épargne Extended d’Aion en est un bon exemple. Quiconque ouvre un tel compte d’épargne reçoit un intérêt de 1%. Mais il faut payer pour souscrire un tel compte : 19 euros par mois. Vous devez donc déjà disposer d’un compte d’épargne solide pour compenser la cotisation mensuelle.

L’avenir ne s’annonce pas brillant du tout pour les épargnants belges. La banque Triodos pourrait créer un précédent important. Quoi qu’il en soit, les taux d’intérêt actuels des comptes d’épargne ne représentent plus qu’une petite partie de ce qu’ils étaient avant. En étudiant la question, vous pouvez augmenter le rendement de votre épargne, mais vous devez tenir compte de toutes sortes de conditions imposées par les banques.

Plus
Lire plus...
Marchés