Enfin une bonne méthode pour la contraception masculine ?

Une designeuse allemande a mis au point un appareil contraceptif masculin nommé Coso. Celui-ci semble efficace pour empêcher toute fécondation pendant quinze jours après utilisation. Et il n’est ni intrusif, ni douloureux, ni contraignant : c’est basiquement un Jacuzzi de poche.

La contraception est très -trop- longtemps restée une affaire de femmes dans laquelle les hommes se défendaient bien de prendre la moindre responsabilité. Bien sûr, il y a le préservatif, une invention d’ailleurs particulièrement ancienne et qui a fait ses preuves, mais qui peut toujours faillir et se déchirer. Pour ce qui était d’une contraception durable, médicamenteuse (pilule, implant) ou intrusive (stérilet), c’était aux femmes de se taper tout le boulot, et les éventuelles complications en prime, des déséquilibres hormonaux au rejet pur et simple.

Il faut dire que les options masculines restent limitées; aucun médicament n’a jamais donné satisfaction sans provoquer des effets secondaires (comme ceux destinés aux femmes…), et l’anneau testiculaire reste très contraignant tout en n’ayant pas encore fait l’objet d’études suffisantes. Quant à la vasectomie, elle reste un peu trop définitive pour que tout me monde puisse l’envisager sereinement.

Crédit photo : Coso / James Dyson Awards

Eau chaude et vibrations

Mais Rebecca Weiss, diplômée allemande en design industriel, a peut-être trouvé une solution en parallèle à ses études à Munich. Elle a mis au point Coso, le bain testiculaire portatif. L’objet ressemble un peu à une sorte de Jacuzzi, mais qui tiendrait dans la main. Selon son inventrice, il émet des ultrasons capables de rendre inopérants les spermatozoïdes et, utilisé correctement, il permettrait de rendre infécond un être humain masculin pendant quinze jours. Et ce, sans douleur, sans effet secondaire et sans intervention intrusive : il suffit de remplir le petit bain d’eau tiède, et d’y plonger la partie du corps incriminée avant de mettre le contact. Une méthode connue et testée depuis longtemps sur des animaux, mais jamais encore mise en œuvre sur des humains.

Or, selon Rebecca Weiss, elle n’a que des avantages: « C’est une approche échographique et réversible de la contraception masculine. Coso propose une approche contraceptive conviviale et facile à utiliser sans aucune intervention physique, douleur ou effet secondaire connu auparavant. »

Coso a d’ailleurs été récompensé cette année par le prix Dyson Awards, qui récompense l’ingéniosité et la créativité chez les étudiants en design industriel, design-produit ou ingénierie depuis 2004. Un argument supplémentaire pour que monsieur fasse un peu sa part du boulot.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20