Les Emoji font leur apparition sur les plaques d’immatriculation

Cela n’aura échappé à personne : les émoticônes sont partout. Dans les cinémas, les publicités, les textos et les messages… ils s’invitent même dans la salle d’audience ou au musée.

Et comme si cela ne suffisait pas, les automobilistes de l’Etat du Queensland en Australie peuvent désormais ajouter des émojis sur leurs plaques d’immatriculation.

Uniquement des émotions positives

Cinq d’entre eux sont disponibles depuis le 1er mars, tous représentant des émotions positives : le « rire aux éclats », le « clin d’œil », les « lunettes de soleil », les « yeux en cœur » et le « sourire ». Ils doivent être accompagnés d’une sélection de trois lettres et deux chiffres. Pour afficher votre amour des émojis et votre originalité, il faudra débourser 475 dollars australiens (environ 235 euros) auprès de Personalised Plates Queensland, un site australien spécialisé dans la personnalisation des plaques d’immatriculation.

« Comment noter l’émoji de votre plaque d’immatriculation après un accident ? »

Toutefois, le président de la Queensland Law Society Bill Potts a soulevé la question suivante : des plaques ornées d’émojis ne vont-elles pas gêner l’identification du véhicule, notamment pour les systèmes de reconnaissance des numéros d’immatriculation de la police ?

Il déclarait fin février dans le Brisbane Times : « Clairement, le gouvernement essaye de rendre les plaques d’immatriculation plus attrayantes dans le but de gagner plus d’argent. Mais les plaques sont là pour permettre l’identification des véhicules par la police. Comment noter l’émoji de votre plaque d’immatriculation après un accident ? »

En réponse, le site Personalised Plates Queensland a précisé, toujours dans le Brisbane Times, que les émojis étaient purement décoratifs et ne faisaient pas partie du numéro minéralogique : « Les émojis ne seront pas lus par le logiciel de reconnaissance des plaques d’immatriculation. Les émojis font partie de l’illustration d’arrière-plan de la plaque, et pas de la combinaison à 5 caractères qui représente l’enregistrement du véhicule ».