Elon Musk va-t-il faire un pas de côté chez Tesla ?

Pour la première fois, Elon Musk n’a pas participé à l’analyse interne des résultats encourageants du 3e trimestre de Tesla. Il a délégué quelqu’un à sa place. Un signe de plus qui tend à montrer que le fantasque milliardaire aimerait faire un pas de côté. Mais le peut-il ?

Tout baigne pour Tesla malgré les pénuries de puces électroniques qui ont affecté (comme tous les autres acteurs) sa production. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 57% à 13,76 milliards de dollars et un bénéfice d’1,6 milliard de dollars sur le 3e trimestre, il s’agit tout simplement d’un record pour le constructeur de voitures électriques qui a écoulé 241.300 véhicules en 3 mois. Tesla est en profit pour le 9e trimestre consécutif.

Chaque annonce de résultats trimestriels est suivie d’une analyse au siège de Tesla du Conseil d’administration. Cette fois par visio-conférence avec une absence d’autant plus notable: Elon Musk n’en faisait pas partie. Et pour une fois, selon The Verge, la réunion a été bien plus calme et mesurée, dépourvue « des diatribes de Musk, de ses divagations et attaques contre la presse ».

Un avenir serein ?

Si Elon Musk venait à quitter son poste au sein du Conseil d’administration, il y a de fortes chances que le futur de Tesla – maintenant placée sur de bons rails – ressemble à cette visio-conférence sereine et purement analytique.

Elon Musk, quitter Tesla ? Ce n’est pas neuf. Le milliardaire l’a lui-même souvent évoqué ces dernières années. Surtout depuis que la Model 3 a permis à l’entreprise de trouver une certaine stabilité financière. Le milliardaire a souvent expliqué que s’il était toujours le CEO de Tesla, c’est parce qu’il n’avait pas le choix, qu’il en allait de la survie du constructeur. Et il n’a pas forcément tort: en 2018, l’entreprise a fait l’objet d’examens sérieux sur ses résultats, sans compter ceux contre son logiciel autopilot pour lequel Tesla risque d’ailleurs une amende de 114 millions de dollars.

Mercredi soir, Musk a été remplacé par le trio formé du directeur financier, Zachary Kirkhorn, ainsi que des vice-présidents Lars Moravy et Drew Baglino. Ils ont répondu sans faire de vagues aux questions pré-soumises des actionnaires ainsi que des banquiers.

Indissociable ?

Le trio reste néanmoins braqué sur la croissance comme l’était Musk, avec une hausse du nombre de véhicules produits de 50% chaque année, ce qui devrait être rendu possible par les récentes méga-usines construites en Chine et à Berlin.

Mais Musk peut-il vraiment être dissocié de Tesla, même s’il venait à quitter son poste de CEO? On sait que chaque tweet du milliardaire a des incidences sur toutes ses entreprises. Comme Musk annonce quelque chose, le CA de Tesla sait qu’il devra suivre les promesses.

Mais les marchés ont déjà par le passé décidé d’ignorer les tweets de Musk. Et quitter ses fonctions au sein de Tesla rendrait peut-être sa parole moins influente. Il pourra alors se concentrer pleinement sur SpaceX.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20