Elon Musk à propos du métavers: « J’imagine personne s’attacher un foutu écran sur les yeux à longueur de journée »

Le serial entrepreneur milliardaire Elon Musk ne voit pas d’un bon oeil cet avenir technologique où tout le monde se promènerait en permanence dans le métavers et donc avec un casque de réalité virtuelle vissé sur la tête.

Le patron de Tesla et SpaceX, n’est pas favorable à un web 3.0 décentralisé (qui, selon lui et Jack Dorsey, patron de Block, ne serait pas du tout centralisé). L’idée du métavers est également critiquée par l’homme le plus riche du monde. Selon Elon Musk, le marketing du métavers est truffé de mots à la mode dénués de sens.

« Je ne vois personne attacher un fichu écran à son visage pendant des jours et des jours », a déclaré Musk mercredi lors d’une émission animée par le site satirique The Babylon Bee. « Je ne sais pas si je crois à tous ces trucs de métavers, même si beaucoup de gens m’interpellent à ce sujet », a argumenté Musk.

« On est encore loin de disparaître dans le métavers »

Elon Musk ne voit guère d’avenir à la RV et au métavers, car il ne comprend pas pourquoi les gens opteraient pour un scénario où ils échangeraient le monde physique contre un monde virtuel. Il a également indiqué que l’utilisation prolongée des casques de RV peut entraîner le mal des transports.

Neuralink, la société de neurotechnologie d’Elon Musk qui développe des puces cérébrales implantables, offrirait un avenir plus sophistiqué. « À long terme, un Neuralink avancé sera capable de vous immerger totalement dans la réalité virtuelle. Je pense que nous sommes loin de disparaître dans le métavers, qui n’est qu’une sorte de mode », a-t-il insisté.

« Cela va ruiner ta vue »

Musk a fondé Neuralink en 2016 dans le but de développer des puces informatiques qui peuvent être ajoutées à notre cerveau pour améliorer nos capacités physiques grâce aux ordinateurs. Son fondateur a déclaré un jour dans un podcast de Joe Rogan qu’il pensait qu’il serait possible d’ajouter la puissance de calcul des ordinateurs comme deuxième couche cognitive à notre conscience intellectuelle.

Quoi qu’il en soit, il sera plus facile de contrôler un ordinateur à l’aide de puces cérébrales qu’à l’aide de casques de RV, affirme Elon Musk.

« Ça va te ruiner la vue, hein ? Et maintenant, on a une télé littéralement sur le visage. Est-ce que c’est bon pour vous ? », a conclu Musk de manière critique.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20