Elon Musk à la Code Conference: « Laissez les cryptomonnaies tranquilles »

Elon Musk, le fantasque patron de Tesla, estime que le gouvernement américain ne devrait pas se mêler de réguler les cryptomonnaies, alors que leur popularité croissante inquiète de plus en plus les autorités dans le monde.

« Ce n’est pas possible de détruire les cryptomonnaies, mais c’est possible que les gouvernements ralentissent leur progression », a-t-il déclaré mardi lors de la « Code Conference », qui rassemble des acteurs du secteur des technologies à Beverly Hills.

Interrogé sur ce que les Etats-Unis devraient faire, il a répondu « je dirais, ne faites rien. Laissez faire », avant de préciser qu’il ne se considère pas comme un « grand expert » sur ce sujet.

Expert ou non, ses tweets influencent régulièrement les cours de ces devises numériques décentralisées et très volatiles.

En février, le constructeur automobile Tesla avait ravivé les flammes du marché en achetant 1,5 milliard de dollars en bitcoins et en annonçant que ses clients pourraient payer avec la cryptomonnaie.

Mais Elon Musk avait fait volte-face quelques semaines plus tard, en indiquant que les bitcoins n’étaient plus acceptés par souci de préservation de l’environnement.

« Pas un second Messie »

« Je crois qu’il y a de la valeur dans les cryptomonnaies, mais je n’y vois pas un second messie comme certaines personnes », a-t-il pondéré mardi.

De plus en plus de plateformes de cryptomonnaies proposent des services similaires à ceux des banques traditionnelles, une tendance qui inquiètent les régulateurs.

La Banque centrale chinoise, elle, a carrément jugé vendredi que toutes les transactions financières impliquant des cryptomonnaies étaient illégales.

« J’imagine que l’objectif fondamental des cryptomonnaies est de réduire le pouvoir des gouvernements centralisés, et ils n’aiment pas ça », a plaisanté Elon Musk au sujet de la Chine.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20