Ecolo désormais plus opposé à la baisse de la TVA sur l’énergie?

Après des premières réticences, notamment quant au « cadeau » pour les ménages à revenus supérieurs que peut représenter une réduction de la TVA, Ecolo, par le biais de sa co-présidente Rajae Maouane, dit ne plus y être opposé.

Dimanche dernier encore, Georges Gilkinet, ministre fédéral du Transport et vice-Premier écolo, sur le plateau de RTL, se disait contre une baisse de la TVA pour réduire les factures d’énergie des consommateurs. Le débat occupe la Vivaldi depuis quelque temps. Côté flamand de la majorité, Vooruit, CD&V et Groen se sont déjà prononcés pour, mais les libéraux, tout comme le PS, étaient contre. Le PS trouve la mesure notamment trop étiquetée PTB. Mais dans l’ensemble, la Vivaldi se dirigerait bel et bien vers une réduction intelligente de la TVA, écrivions-nous hier.

Une direction que les derniers propos de la co-présidente d’Ecolo, Rajae Maouane, semblent venir confirmer. Interrogée par La Libre, elle dit être pour, même si ce n’est pas sa mesure de prédilection : « Le gouvernement doit trancher. On peut fonctionner avec des chèques, mais aussi avec une baisse de la TVA. On n’a pas de tabou sur la baisse de la TVA. On veut surtout des actions rapides pour soulager la population, y compris les classes moyennes qui sont touchées également. Avec une baisse de la TVA, il est vrai que l’on aide tout le monde de la même manière et, donc, ce n’est pas mon option préférée. »

Comme autre mesure, elle propose également de prolonger l’extension du tarif social jusque décembre. Pour l’heure, il a déjà été étendu jusqu’en juin. « Cela touche tout de même deux millions de personnes. Cela fait une économie de 2.000 euros nets par an pour les ménages concernés », ajoute-t-elle.

A voir donc quelle influence cette prise de position aura sur la décision de la Vivaldi.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20