Les marchés:
Markten inladen...

MERCREDI 08 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Dubaï développe un laboratoire pour le logement durable

Logo Business AM
Économie

31/10/2019 | Arnaud Lefebvre | 3 min de lecture

Les Émirats arabes unis ne sont pas reconnus comme un modèle de durabilité, mais souhaitent changer cette réputation. La région est en train de développer plusieurs projets de logement expérimentaux, notamment à Dubaï, rapporte Umberto Bacchi, spécialiste des changements climatiques à la Thomson Reuters Foundation

Le premier exemple de cette politique est la Ville durable de Dubaï. Cette ville durable a accueilli ses premiers habitants il y a trois ans. Située à la périphérie de Dubaï, elle doit être entièrement achevée l’année prochaine.

Laboratoire vivant de Dubaï

Le site comprend 500 villas basses, plusieurs espaces commerciaux et une mosquée. La ville doit accueillir 3.000 habitants. L’un des objectifs est que le complexe tire pleinement sa consommation d’énergie de la production de sources locales durables.

« La Ville durable est un laboratoire vivant pour tester les technologies et solutions futures », a déclaré Karim El-Jisr, directeur de SEE Institute, la division de recherche du développeur Diamond Developers.

Les maisons, les bureaux et autres bâtiments sont responsables d’environ 40% des émissions qui réchauffent la planète, selon le groupe de réflexion World Resources Institute (WRI). « Cela est particulièrement pertinent aux Émirats arabes unis (EAU) », a déclaré Emma Stewart, responsable du développement urbain du World Resources Institute (WRI).

« Le pays a la plus grande empreinte écologique au monde par habitant. Les bâtiments consomment environ 75% de l’électricité produite par les Emirats, principalement pour alimenter les climatiseurs qui préservent la fraîcheur des locaux pendant les mois d’été caniculaires. »

Obstacles

Dans la Ville durable, les habitants zigzaguent dans les rues à vélo ou à bord de petits chariots électriques. Les voitures sont interdites dans presque toute la région. Tous les bâtiments et toutes les places de stationnement sont recouverts de panneaux solaires. Les habitants ne paient ainsi que la différence entre ce qu’ils produisent et ce qu’ils consomment, explique Umberto Bacchi.

Les unités résidentielles sont conçues pour éviter l’exposition directe au soleil. Elles sont recouvertes d’une peinture réfléchissant la lumière du soleil pour empêcher la chaleur d’entrer. En outre, les eaux usées sont recyclées pour irriguer les espaces verts.

La Ville durable est la première ville durable de la région à être pleinement opérationnelle. Un autre projet est en cours de développement à Masdar City, près d’Abou Dhabi. Des projets similaires sont également prévus à Mascate et à Sharjah.

Néanmoins, la ville durable doit encore surmonter un certain nombre d’obstacles. En effet, l’utilisation d’eau recyclée entraîne la formation d’algues, tandis que la colonie doit encore utiliser des usines de dessalement à forte intensité énergétique. Et la ville consomme toujours plus d’énergie qu’elle n’en produit.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks