D’Ieteren voit son bénéfice chuter de 41% au premier semestre

Sina Schuldt/dpa

D’Ieteren, connu en Belgique pour être notamment l’importateur des véhicules du groupe VW, a vu son résultat consolidé avant impôts baisser de 41%, à 103,9 millions d’euros, au premier semestre de l’année 2020.

« Depuis la mi-mars, toutes nos activités ont souffert de la pandémie de COVID-19 en raison de confinements partiels ou complets », indique le groupe dans un communiqué. Les activités se sont progressivement améliorées après avril, « en particulier en juin où elles ont signé d’excellents résultats (…) cette tendance s’est poursuivie en juillet », affirme-t-il.

La branche D’Ieteren Auto a encaissé un recul des ventes de 24% par rapport au premier semestre 2019, à 1.470 millions d’euros.

Les ventes de Belron (Carglass) ont diminué de 12% pour s’établir à 1.853 millions d’euros et celles de Moleskine ont baissé de 42% pour s’établir à 41 millions d’euros.

« Compte tenu des incertitudes liées à l’évolution future de la pandémie de COVID-19, le groupe D’Ieteren n’avance pas de prévisions chiffrées pour l’exercice 2020 », conclut-il.