Deux attaques en Arabie saoudite propulsent le pétrole au-delà des 70 dollars le baril

Saudi Aramco. Stanislav Krasilnikov/TASS/Sipa USA/Isopix

Le cours du Brent a franchi ce lundi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis mai 2019, après l’attaque des installations du géant Aramco en Arabie saoudite et sur fond d’optimisme quant à une reprise économique mondiale.

Le baril d’or noir de la mer du Nord gagnait lundi 2,11% à 70,89 dollars. Voilà plusieurs semaines que le cours du Brent est orienté à la hausse.

Il y a un mois, il avait dépassé les 60 dollars, pour la première fois depuis plus d’un an, dopé par des perspectives de reprise de la demande de pétrole en raison du redémarrage de l’économie mondiale.

Drone et éclats d’obus

Dimanche, des éclats d’obus provenant d’un missile balistique sont tombés près du quartier résidentiel de Saudi Aramco dans la ville de Dahran, où vivent des milliers d’employés de l’entreprise et leurs familles, sans faire de victimes ni de dégâts, selon le ministère saoudien de l’Energie.

Un drone a également frappé dimanche un port pétrolier du pays. ‘L’un des parcs des réservoirs pétroliers du port de Ras Tanoura dans la région orientale (…) a été attaqué ce matin par un drone venant de la mer’, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Lire aussi: